Pink and Gold Artistic Fashion Influencer Youtube Thumbnail Set (5)

Fonds d’urgence – quel est le bon montant?

1, 3 ou 6 mois de dépenses - comment trouver le montant optimal pour notre fond d'urgence?​

S’il y a une seule chose sur laquelle tous les experts financiers sont d’accord, c’est le fait qu’il est nécessaire de constituer un fond d’urgences pour avoir un budget sain. Cependant, les avis divergent sur la bonne somme d’argent à mettre de côté.

Le mois dernier j’ai terminé de constituer mon fond d’urgence. Vous étiez nombreux à me demander pourquoi j’ai choisi d’y mettre seulement 3000€ qui correspond à un mois de mes dépenses alors que beaucoup disent qu’un fonds d’urgence doit être suffisamment important pour couvrir au moins trois mois de dépenses et idéalement six.  D’autres comme Dave Ramsey disent que 1000 $ suffisent pour pouvoir se concentrer rapidement sur d’autres projets, comme remboursement des dettes.

Adapter le montant aux spécificités de notre situation.

De la même manière que pour les % des dépenses type 20/30/50, je n’aime pas ce genre de préconisation. Je crois que ce qui est important, c’est de toujours garder à l’esprit les spécificités de notre situation qui est unique. Chacun doit faire l’analyse des risques et des probabilités qu’ils se produisent en fonction de la taille de sa la famille, état de sa santé, la stabilité de son emploi, situation vis-à-vis de logement (propriétaire ou locataire) etc.

Pour déterminer le montant de mon fond d’urgence je me suis demandé en plus

  • Quelle somme va me procurer un sentiment de sécurité financière pour ?
  • Quelle somme suis-je prête à bloquer sans aucun rendement ?

Car oui, pendant que la plupart des gens s’inquiètent de ne pas avoir assez dans leur épargne d’urgence, moi je me préoccupe de ne pas y mettre trop !

Ne pas surcharger le fond d'urgence

Attention, ce n’est pas que je trouve que c’est mal d’économiser plus d’argent. Non, ce choix vous appartient. Il faut juste savoir qu’il y a des  inconvénients à  surcharger le fonds d’urgence. Je m’explique. Epargne d’urgence doit, pour pouvoir jouer son rôle, rester accessible rapidement et être placé dans un endroit sans risque de perte de capital. Le meilleur endroit pour garder ses économies est un compte d’épargne classique. Ces comptes sont très faiblement rémunérés et ne recouvrent pas l’inflation, ce qui veut dire que cette épargne dort, n’émettent aucun rendement, pire elle perd de sa valeur.

Appliquer les même critères de choix que pour une assurance

Du coup, pour trouver le montant optimal, j’ai essayé d’aborder la question d’un fond d’urgence de la même manière que je procède pour la suscription d’une assurance voiture ou habitation. Je sélectionne une couverture suffisante mais pas non plus trop, pour ne pas payer pour les choses qui ne sont pas nécessaires ou que j’estime que la probabilité que cela m’arrive est très faible. Tout comme je considère que je n’ai pas besoin par exemple d’une assurance spécifique « hospitalisation » car je pense ne jamais l’utiliser, je peux aussi réduire un peu mon fond d’urgence car ma situation professionnelle est relativement stable. Je crois qu’un mois de dépenses me suffisent pour affronter les petits imprévus de la vie et me procure un sentiment de sécurité. Je ne vais donc pas me sentir obligé à dépasser ce montant, juste parce qu’on dit que c’est bien d’avoir 6 mois de salaire pour les urgences. N’oublions pas que cette préconisation nous vient des Etats-Unis qui n’ont pas le même système de protection sociale que la France. Nous avons déjà  la sécurité sociale, l’assurance chômage, les prévoyances et les différentes assurances. Du coup, je trouve dommage de faire dormir son argent et lui faire perdre sa valeur alors qu’il peut servir par exemple à rembourser par exemple une datte avec un taux d’intêret élévé.

Trouver le bon ratio entre le besoin de sécurité et le risque

Toute la difficulté réside dans la capacité de trouver le bon équilibre entre le risque que votre situation personnelle constitue, le risque que vous êtes prêt à prendre et votre besoin de sécurité. Seulement vous seuls, vous êtes en mesure de définir le montant juste pour votre fond d’urgence.    

Après, en fonction de votre situation, vous pouvez créer deux fonds, l’un pour les urgences à court terme et l’autre pour les urgences à long terme. Leur placement pourra ainsi être mieux optimisé. 

Un fonds à court terme pourra dans ce cas là être destiné aux urgences immédiates, comme la réparation d’une voiture ou le remplacement d’une machine à laver et être gardé sur un livret A par exemple. 

Un fonds à long terme couvrira les urgences qui n’ont probablement pas de solution miracle, comme la perte d’emploi sans chômage ou une catastrophe naturelle par exemple. N’étant pas nécessaire que ce fond soit disponible sous 24h et étant donné qu’il s’agit d’une épargne à long terme,  il peut être placé sur un fond à plus fort rendement, comme assurance vie ou un PEA avec une possibilité de gains mais aussi un  risque de perte de capital. 

A nouveau, comme pour la méthode budgétaire, rien ne remplace une approche personnalisée pour constituer son épargne.

Votre avis à ce sujet compte pour moi. Comment faites vous pour définir le bon montant et quel est il?

Tags: No tags
1

3 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *