F5BB85F2-98BB-46F3-8888-89EA0B5B470F

Mes revenus complémentaires Juillet et Août 2020

Créer un complément de revenu

Il y a différentes solutions pour améliorer l’état de nos finances. On apprend à faire un budget, on suit notre argent, on supprime et on réduit nos dépenses. Tout ça je vous montre déjà.

Ce que j’ai envie de vous montrer, c’est mon chemin vers la création d’un complément de revenu.

Je dispose déjà d’un revenu complémentaire depuis début de l’année 2020 grâce à l’investissement dans l’immobilier locatif que j’ai fait l’année dernière. Puis, depuis début juillet 2020 j’ai ouvert une micro-entreprise pour pouvoir commercialiser mon cahier Petit Budget Planner.

Il est maintenant temps de vous présenter les résultats de ces actions. 

Revenu locatif

Donc, comme écrit plus haut, en février 2020 , après plusieurs mois de travaux, j’ai mis mon bien en location et je perçois depuis ce premier revenu passif. J’ai investi dans l’achat d’un T2 au centre de Marseille que je loue en meublé à 650€ (50E étant une provision forfaitaire pour charges). Je suis déclaré en LMNP en réel. En contre partie je paie bien sûr un crédit. La mensualité est de 95€ pendant encore 1 an et demi, car lors de souscription j’ai négocié une période de différé de 36 mois (ce qui veut dire que pendant cette période, je ne paie que les intérêts et je ne rembourse pas le capital).

Voici les chiffres :

Loyers encaissé brut : 650€ soit 7800€/an.

Intérêts payés : 95€ soit 1140€/ an.

Charges communes + eau : 50€ soit 600€/an

Taxe foncière (estimation) : 400€/an

CFE (estimation) : 250€/an

Comptable : 300€/an

Pas d’impôt pour l’instant grâce au déficit crée avec les travaux.

Cela donne un résultat net annuel de 5110€ soit un complément de revenu de 425€ par mois.

Aujourd’hui la totalité de cette somme est épargnée. Mon cœur balance pour choisir si cette épargne servira pour un autre investissement ou pour changer ma voiture d’ici un an ou deux. 

Une fois la période de différé terminée, la mensualité de crédit passera à 420€ ce qui aura comme conséquence de ramener le bénéfice net à 100€/mois.

J’ai acheté cette appartement en nom propre c’est pour cette raison que je ne fais pas de distinction pro/perso dans mon budget. Je traite donc dans mon budget le loyer comme mon revenu et les charges comme des dépenses perso.

Revenus de ma micro-entreprise

Comme tu le sais peut être, le 3 juillet dernier,  j’ai créé une micro-entreprise pour les activités de La Petite Budgeteuse.

Un seul produit est commercialisé et ce depuis le 6 juillet. Il s’agit d’un cahier de suivi imprimable sous le nom de « Petit Budget Planner ».

Ce qui dit commercialisation, veut dire ventes et donc argent qui rentre. Et vu que souhaite garder toute transparence comme depuis le début, je vais te présenter les chiffres de juillet et août 2020.

Déjà et c’est parce que je suis hyper hyper fière je voulais te dire qu’au moment que je t’écris (24 septembre) je viens d’avoir la 528ème vente de Petit Budget Planner ! Tu n’imagines même pas à quel point je ne m’attendais pas à ce chiffre si rapidement.

Savoir que vous êtes 528 quelques part en France ( et ailleurs) à utiliser mon cahier me remplis d’un bonheur immense ! Cela représente un taux de conversion de 12% si on prend en compte le ratio ventes / abonnés actuels du blog.

Chiffres en lien avec les ventes de Petit Budget Planner

Vous étiez nombreux/ses à attendre la sortie de PBP et cela s’est vu dès les ventes de juillet. Bien sur l’offre de lancement avec des petits bonus et un prix réduit ont également contribués à cela. Le mois d’août a été plus calme, mais j’étais quand même surprise d’avoir 55 ventes alors que ma présence sur les réseaux était minime (les vacances sont faites pour ça aussi non?)

JUILLET 

AOÛT

Nombre de ventes : 398

Chiffre d’affaire : 4 008€

Nombre de ventes : 55

Chiffre d’affaires : 654€

Charges de la micro - entreprise

Regardons maintenant les charges c’est à dire ce que j’ai dû payer pour permettre le fonctionnement de ma micro-entreprise.

JUILLET 

AOUT

Accompagnement : 790€

Stripe : 97€

PayPal : 114€

Canva : 12€

System IO : 27€

Hébergement blog : 6€

Prévision pour charges : 553

Accompagnement : 0€

Stripe : 12€

PayPal : 18€

Canva : 12€

System IO : 27€

Hébergement blog : 6€

Prévision pour charges : 165€

Mon plus grand point de dépenses mais aussi celui qui m’a été le plus profitable sans qui je n’aurais jamais atteint ce résultat était  l’accompagnement de Monika de @univers.online .  Durant plusieurs semaines, nous avons travaillé en équipe et elle m’a apporté toute son expertise sur le digital (mon beau site internet c’est son travail) mais surtout elle m’a guidé sur le lancement de mon produit, la communication autour et toute l’automatisation qui vient avec. J’ai adoré travaillé avec elle, je pense sincèrement que c’est pas la dernière fois que je vous parle d’elle car j’ai énormément envie de retravailler avec elle (et je pense que j’en aurai encore le occasion!). Merci Monika pour tout!

Ce qui vient après ce sont les frais des plateformes de paiement PayPal et Stripe. C’est un pourcentage sur les ventes, donc ces frais augmentent proportionnellement aux ventes.

Dans les charges j’ai rajouté les prélèvements mensuels pour Canva (application pour faire des visuels) et System IO (application pour gérer mon e-mail list et pour contenir ma boutique).

Puis en dernier, je soustrais les charges sociales que je vais devoir payer en janvier 2021 (6 mois après l’ouverture de l’activité pour la 1ère déclaration. Je ne bénéficie pas de l’aide ACRE mais j’ai opté pour un versement libératoire pour l’impôt (ce qui veut dire que je vais m’acquitter de l’impôt en même temps que les cotisations sociales).

Le taux de cotisation pour mon activité lié à la vente sera donc de 13,8% de mon chiffre d’affaire. Ce qui donne 553€ pour juillet et 165€ pour août.

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire ce qui reste dans ma poche après le paiements de toutes les charges,  est de 2419€ pour juillet et de 489€ pour le mois d’août.

Gestion d’argent de la micro-entreprise

J’ai suivi les conseils de multiples entrepreneurs, et j’ai fait le choix de séparer complètement mon argent perso et l’argent de la micro-entreprise. C’est pour cela que vous ne verrez pas dans mon budget mensuel l’argent des ventes de la Petite Budgeteuse (sauf si je décide de me verser cet argent pour payer mes dettes encore en cours). Pour me faciliter la gestion et ne pas confondre ces entrées et sorties d’argent avec mon argent personnel, j’ai ouvert un 2ème compte bancaire chez Boursorama (par ailleurs je ne savais pas qu’il était possible de détenir plusieurs comptes bancaires au même nom dans un seul établissement bancaire). Celui ci ne me coûte rien en frais de gestion, je n’ai commandé ni carte bleue, ni chéquier car j’en ai pas besoin à ce stade. 

Les produits de ventes arrivent déjà sur le compte, ce me reste à faire c’est transférer les prélèvements de Canva et System IO de mon compte perso.

A quoi va servir cet argent?

C’est une question pour laquelle je n’ai pas encore de réponse claire. J’hésite entre plusieurs possibilités:

– rembourser ce qui reste de mon crédit à la consommation

– garder cet argent en attendant d’avoir une réponse pour notre demande de financement pour le nouveau projet immobilier. La banque peut encore nous demander d’augmenter l’apport.

– commencer à investir en bourse. A vrai dire j’ai déjà placé une partie de cet argent (1000€) sur un compte d’épargne financière piloté (CEFP). Cette argent est investi à 100% sur des titres boursiers sélectionnées par un organisme de gestion.

J’ai choisi le CEFP de Boursorama pour les raisons suivantes: 

  • Ayant déjà mes comptes chez eux, j’ai une seule interface de gestion. 
  • Il y a pas de frais d’entrée, de sortie, de versement et de changement de mode de gestion
  • L’ouverture d’une CEFP est accessible dès 100€
  • L’épargne est disponible à tout moment
  • Il y a 4 profils différents proposés

Je suis l’adepte de « learning by doing » donc j’ai également acheté quelques actions en direct pour un montant de 500€. Cela me permettra de me former, comprendre certaines mécaniques et adapter mes prises de risques selon les situations. Les mouvements boursiers actuels sont excellents pour tester si la bourse est faite pour nous !

Conclusion

Je sais qu’il y a beaucoup d’informations dans cette article. N’hésitez pas à me poser vos question dans les commentaires s’il y a des parties qui méritent d’être approfondies ou qui ne sont pas claires. 

Tags: No tags
1

5 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *