22

Budget prévisionnel NOVEMBRE 2020

Quelle est la méthode budgétaire que j’utilise?

Étant payé une fois par mois, naturellement je fonctionne avec un budget mensuel. Il débute au moment où je perçois mon salaire c’est à dire entre 27 et 30 du mois précédent. 

Pour ce-mois ci, mon budget début le 30 octobre et se terminera 27 novembre. 

Je pratique la méthode BUDGET ZERO, ce qui veut dire que :

– je prévois l’utilisation pour chaque euros de mon revenus disponible pour le mois. 

– je démarre chaque mois avec un solde proche de zéro 

Dans la partie revenus on trouve mon salaire, le loyer perçu, allocations CAF, pension alimentaire et éventuelles remboursement (Sécu, dépenses pro etc).  J’y rajoute éventuellement de l’épargne, mais ça ne sera pas le cas en mois de novembre. 

Ensuite je calcule mes dépenses pour mensualités de mes crédits, mes dépenses fixes comme l’électricité et les assurances. Je détermine ensuite ma capacité d’épargne mensuelle. 

Je déduit tout ça de mon revenu pour connaître la somme disponible pour les dépenses variables (chèques que j’ai fait et qui n’ont pas encore été encaissé,  impôt, réparations de la voiture etc.).

Ce qui reste est reparti dans les « enveloppes ». Je  dispatche la somme restante dans les catégories suivante tel que Alimentation, Hygiène/Maison, Shopping, Carburant,  Sorties/ restaurants,  Achats Plaisir et Divers/Imprévus.

Habituellement toutes les dépenses en lien avec ces catégories à l’exception du carburant et les imprévus  j’effectue uniquement en espèces. Cela veut dire que au début du mois je retire l’argent que j’ai prévu pour le mois et je le met dans les enveloppes concernées.

A la fin mon budget doit afficher 0. Cela ne veut pas dire que j’ai tout dépensé. Cela veut tout simplement dire que j’ai planifié une destination pour l’ensemble de mes ressources. Cette manière de faire me force à être rigoureuse et laisse pas de place à l’improvisation. 

Quoi de neuf en novembre ?

Coté boulot

Salariat

Depuis le mois d’octobre, le taux d’activité partiel dans mon entreprise est passé de 60% à 20% ce qui représente 1 jours par semaine désormais.

Même si en théorie mon activité peut être faite à distance, je vais garder un rythme de 2 jours de présence au bureau par semaine. Cela me permet de ne pas subir trop de perte, sachant que chaque jour où je ne travaille pas au bureau, c’est 30€ de moins pour les frais de déplacements (c’est à dire 360€ de perte sur ce mois). Je vais partiellement compenser ceci avec une prime d’astreinte d’une semaine que je vais faire à la fin du mois.

Entrepreneuriat 

De coté de mon entrepreneuriat, maintenant que j’ai déployé l’étude de marché sur les prestations de formation,  j’espère pouvoir commencer à travailler sérieusement sur le contenu de celles ci.

Et le 5 novembre nous allons enfin signer chez le notaire l’acte d’achat pour le T2 à Manosque ! Youpi yey ! Cela fait plus de 6 mois que nous avons signé le compromis quand même…Il y a donc quelques petits travaux en perspective que nous allons faire nous même!

Coté mindset

 

Bon, c’est à nouveau le confinement 😏.

Comme tout le monde, je trouve que la situation actuelle est pesante et que ça joue sur le moral de façon vraiment négative. Plein de gens sont pas bien, inquiets, déprimés.

Je commence me dire de plus en plus que cette situation va durer que cela sera notre réalité pour un bon bout de temps. Oui, bien sûr que c’est nul, mais une fois dit ça, avons nous d’autre choix que s’adapter et apprendre à vivre avec?

J’essaie de me concentrer sur les choses positives que cela peut amener, comme le fait qu’il sera probablement plus simple de garder mes dépenses sous contrôle. C’est pour cela que je me lance dans le défi « novembre sans dépenses » avec un objectif de 20 jours sans dégainer ma carte bleu ou mon portefeuille. Cela demande un peu d’organisation pour grouper les achats sur 1 ou 2 jours par semaine mais cela nous oblige à y réfléchir et porter l’attention sur ce domaine. 

Parlons d’argent

img_8910

Revenus : 5 110€

Ce mois-ci mes ressources disponibles pour le mois sont composé en plus de mes de revenus récurrent (salaire, allocation familales, la pension alimentaire et de loyer perçu) de deux remboursements que j’attend : 

– 280€  pour une note de frais pour un déplacement professionnel fait en septembre. 

– 70€ pour des honoraires de l’orthophoniste pour lesquels je vais avoir le remboursement de la Sécu et de la Mutuelle. 

Crédits : 1 855€

En plus de mes trois crédits immobilier, je prévoir un remboursement anticipé de 876€ sur mon crédit conso en plus de sa mensualité de 124€ (ce qui donne une mensualité de 1000€). La fin de crédit s’approche à grands pas ! Plus que 2460€ à rembourser après novembre ! Je vois vraiment le bout du tunnel et j’ai envie de mettre les bouchés doubles pour la finale. 

Dépenses fixes : 817€

En novembre et décembre, il y a pas de prélèvements pour la taxe foncière ni la taxe habituation. Cela permet de réduire les frais fixes de 160€ pour les avoir à 817€. .

Epargne : 1 180€

Je garde le rythme de 790€ qui alimentent mes différentes enveloppes épargne. 

Je met également de coté 390€ pour l’apport pour l’achat de notre immeuble de rapport.  Nous allons probablement signer début décembre, Le montant de l’apport s’élève à 3000€ pour ma part. J’ai déjà versé 2 200€ lors de la signature du compromis (argent que j’ai pris dans mon fond d’urgence).

Dépenses variables : 341€

Dans les dépenses variables, je note chaque mois les dépenses qui sont ponctuelles mais dont je connais déjà le montant (contrairement à la partie enveloppes où j’estime les sommes dont je vais avoir besoin pour me fixer les limites).

J’ai fait le chèques pour la cotisation Scouts 58€ et 80€ pour la visite chez orthophoniste. J’espère que ces chèques vont être rapidement débités,  celui de Scouts figurait déjà sur mes budgets de septembre et octobre !  Voilà pourquoi j’ai l’horreur de faire des chèques!

Puis j’ai payé une partie de dépenses de mon déplacements professionnel de septembre (203€)  avec ma carte American Express (carte à débit différé ). Cette somme doit être débité ce mois ci vers le 20 novembre. La cotisation de cette carte est prise en charge par mon employeur et elle a un différé de 60 jours pour nous permettre d’avoir le temps d’établir et recevoir le remboursement pour les notes de frais. Sauf qu’avant je m’en servais régalement pour faire des petits achats sur le net quand j’arrivais au plafond de mon découvert. En septembre 2019 elle affichait un encours de – 328€ en plus de mon découvert de – 858€.  C’est fini désormais,  elle reste au fond de tiroir et sert uniquement pour mes frais professionnels. 

Enveloppes : 990€

L’organisation au niveau des enveloppes pour ce mois ci est la suivante. 

Je vais utiliser les enveloppes à espèces pour alimentation, hygiène et resto (en mode livraison ou emporté vu que nous sommes reconfinés).

Aucun utilisation est prévu pour la carte Boursorama

Sur le compte de Crédit Agricole, je laisse uniquement assez d’argent pour payer les prélèvements fixes + les 200 € pour le carburant. 

Sur la carte Revolut qui fonctionne seulement si on met de l’argent dessus, j’ai mis 310€, somme qui correspond aux enveloppes achats plaisir et imprévus (mon coussin qui m’aide à absorber toutes les petites dépenses que je ne suis pas en mesure d’anticiper exactement). 

Cette manière de faire m’aide à garder une certaine discipline et savoir exactement où j’en suis dans mes dépenses.

Conclusion

Quand on regarde la répartition en % de mon budget, on voit bien que c’est le remboursement des dettes qui est privilégié avec presque 36%. Puis vient l’épargne avec 23%. Les dépenses fixes et variables représentent quand à eux  41% de mon budget.  

C’est parti pour le challenge #novembresansdépenses ! Vous êtes déjà plusieurs à se joindre à moi pour celui ci sur Instagram, et ça c’est vraiment cool !  

C’est un exercice ludique qui permet de mettre les dépenses sous contrôle, car on le sait très bien : l’argent aime nous filer entre les doigts.

Bon mois de novembre à tous ! 

Tags: No tags
0

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *