16

Bilan Finances Perso et Pro – FEVRIER 2021

Un mot avant de commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler d’argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propres à chaque individu. C’est pour cela qu’on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflues. Je souhaite vous montrer ma façon de gérer mon budget familial. Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder une trace de mon état d’esprit, de comprendre les raisons des mes choix financiers, de (parfois) réaliser mes erreurs ou au contraire de célébrer une victoire. 

Mon Bilan Budget Personnel Février 2021

img_1937

Mes revenus

Les revenus du mois de février étaient supérieurs à ce que j’ai planifié. J’ai sous-estimé mon salaire qui a été boosté par une prime d’astreinte réalisée en janvier.  J’ai eu la chance également de parrainer une abonnée pour l’ouverture d’un compte chez Boursorama et j’ai pu bénéficier d’une prime de 110€. Puis en prévision des grosses dépenses pour le réaménagement de la chambre de mon fils, j’avais décidé d’inclure dans mon budget de février le surplus qui était resté du mois de janvier. 

Mes crédits

Deuxième mois sans crédits conso. Le fait de rembourser en anticipé ces crédits a été la meilleure décision que j’ai pu faire. On m’a pourtant dit plusieurs fois que cela n’a pas été la décision la plus juste « économiquement parlant ». Vu que mes crédits étaient à un taux qui ne dépassait pas 1 %, j’aurais mieux fait d’investir l’argent que j’ai utilisé pour leur remboursement, car je pouvais espérer un gain supérieur.

Ce n’est pas faux. Mais dire ça, c’est sous-estimer le poids des émotions dans le chemin vers les finances saines. Connaissez-vous quelqu’un qui regretterait le fait de terminer de rembourser un crédit ? Je peux vous dire que ne plus avoir ces mauvaises dettes donne un coup de motivation qui ne peut être égalé même avec un investissement qui m’aurait apporté 10% d’intérêts sur les sommes qui ont servi à leurs remboursements.

En écrivant ces phrases, j’ai pris une décision qui à nouveau ne se justifie pas « économiquement parlant ». J’ai décidé de rembourser en anticipé d’ici la fin de l’année, l’équivalent de 2 mensualités de mon crédit immo. J’ai de la chance de bénéficier des conditions vraiment très souples. Voici un extrait : 

« Un remboursement anticipé partiel va automatiquement diminuer le montant de vos échéances sans modification de la date de fin de prêt. Cette démarche est réalisable en ligne et sans frais supplémentaires. En revanche, si vous souhaitez diminuer la durée de votre crédit sans modification de vos échéances, il convient de contacter le service clientèle, ce traitement spécifique est facturé. »

J’aurais préféré raccourcir la durée du crédit, mais je ne vais pas chipoter ! Reste plus qu’à planifier cela dans les mois à venir!

Mon épargne

Seulement 15% de mon revenu a été épargné ce mois-ci, ce qui est loin de mon objectif de 30%. J’ai volontairement baissé ce montant pour pouvoir réaliser quelques travaux d’aménagement dans la chambre de mon fils.

Je ne sais pas si tu te rappelles, mais le mois dernier j’avais décidé de transférer mon épargne « court terme » que je gardais en espèces chez moi vers les coffres virtuels chez la néo-banque Revolut. Et on peut dire que j’ai bien fait, car en février j’ai été victime d’un cambriolage! Les voleurs cherchaient de toute évidence de l’argent et des bijoux… choses qu’ils n’ont pas trouvé chez moi. Je ne sais pas quel ange gardien m’a soufflé l’idée des coffres, mais je suis bien contente que cela se soit passé ainsi ! 

Mes dépenses fixes

Légère augmentation pour les dépenses fixes dûe à la fin de mon offre 0€ pour la ligne  portable et d’une réduction pour la box. Je passe de 24€ à 48€ après une petite négociation (box + télé + mobile). On essayera de faire mieux l’année prochaine en poussant la négociation plus loin. 

Mes dépenses variables

J’avais réservé 700€ pour le réaménagement de la chambre de mon fils. Finalement, nous avons gardé son lit, et donc j’ai dépensé uniquement 459€ -pour un placard et un bureau (100% IKEA). J’ai également budgété l’achat de 3 chaises de bar pour remplacer les chaises existantes et qui ont des dossiers abîmés. J’ai payé puis j’ai reçu un mail indiquant que ma commande est mise en réserve pour cause de rupture de stock… 5 semaines après, j’ai toujours rien reçu. 

img_1945
img_2685

Mes enveloppes

Pour les enveloppes : le budget global a été dépassé de 710€. C’est énorme, mais suite à l’infraction que j’ai subi chez moi, le serrurier est intervenu à deux reprises. La première fois pour sécuriser ma porte et remplacer la serrure cassée puis quelques jours plus tard pour installer une serrure 6 points. La totalité de sa facture s’éleve à 632€ qui seront partiellement remboursés par l’assurance (en tout cas, je l’espère!).

J’ai également eu un craquage shopping pour moi et j’ai acheté quelques habits pour mon fils.

Malgré ce gros dépassement sur l’enveloppe divers/imprévu, je n’ai pas eu besoin d’aller piocher dans mon enveloppe urgences ni diminuer le montant de l’épargne prévu, et je termine le mois de justesse, en positif avec 67 € restants ! C’est grâce au fait que mon revenu était plus conséquent et qu’on a dépensé moins pour la chambre de mon fils. Sinon j’aurai fini forcement en négatif. 

Bilan de mon activité complémentaire

Avec la même transparence, je tiens à vous donner chaque mois les chiffres clés pour mon activité en micro-entreprise.

Même s’il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, j’essaie de suivre les encaissements et les dépenses faits dans le cadre de mon activité micro entreprise avec autant de rigueur que pour mes finances personnelles.  J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issu de l’activité de ma micro entreprise. Sauf bien évidement si je m’en sers à des fins personnels – dons ce cas là, vous allez le voir apparaître dans la partie « revenus » de mon budget personnel. En attendant, l’argent gagné via l’entrepreneuriat sert à alimenter mon épargne placée en bourse. Il va aussi pouvoir alimenter le compte bancaire de la SCI qui ne génère pas encore de revenus. Pour le reste, je refuse de le toucher. 

Recettes de micro-entreprise

Le chiffre d’affaires de février 2021, c’est-à-dire la somme de toutes les ventes réalisées s’élève à 5 670 €. C’est quasiment le même chiffre qu’en janvier. . 

Cela se traduit par la vente de 145 cahiers Petit Budget Planner et 54 packs formation.

Charges de la micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est-à-dire ce que j’ai payé en dépenses professionnelles. Franchement, il y a pas grand chose à part les provisions pour les charges sociales

Stripe : 84,05€

PayPal : 86,58€

System IO : 47€

Formation + e-book  : 72€

Soit un total de 289,63€ dépensés. 

La prévision pour charges sociales s’élève à 782€

Je prends soin de mettre de côté (sur un compte épargne à part) l’argent destiné au paiement des charges sociales. Les déclarations sont trimestrielles et leur paiement ne sera pas à faire avant avril 2021. Ce montant représente quand même 13,9% du chiffre d’affaire, je veux donc bien le séparer de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sûre de pouvoir payer cash ces côtisations.  Ces 782€ vont donc rejoindre les 766€ mis de côté en prévision de la déclaration le mois dernier. 

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses et en enlevant les charges, s’élève à 4 598€ pour février 2021

J’ai utilisé 1 825€ pour avancer les achats des matériaux pour notre investissement immobilier et les travaux qui sont en cours. Nous avons dépassé les 10 000€ de budget travaux qui étaient inclus dans notre prêt immo et nous sommes obligés de finir avec nos fonds propres. Je suis bien contente d’avoir un revenu complémentaire et ne pas être obligée de serrer mon budget personnel pour assurer ces dépenses.

De plus, c’est de l’investissement. Une fois tous les appartements rénovés et loués (donc pas avant 1 an et demi), je vais pouvoir récupérer petit à petit cette argent de la SCI.

 

img_2031

Bilan d’état d’esprit

Le mois de février n’était vraiment pas du tout reposant. Je dois dire que je n’ai pas vu le temps passer et je suis bien fatiguée de  travailler 7 jours sur 7 en ce moment. La semaine au bulot, les weekend sur le chantier. 

J’ai hâte que les travaux de l’appartement de Manosque soient terminés mais pour cela il faudra attendre mi-mars je pense.

Je culpabilise beaucoup de ne pas travailler assez pour La Petite Budgeteuse, même si les résultats financiers sont là (cela fait que je culpabilise encore plus !)  J’ai tout le temps des messages en retard, je manque de temps pour échanger en profondeur avec vous, je publie peu, je n’ai même pas commencé à travailler sur la formation qui va avoir pour sujet « l’épargne et investissement ». Je pense tout simplement que j’ai atteint un point où je n’arrive plus à concilier correctement tout ça. 

C’est pour cela que j’ai pris une grande, mais vraiment très grande décision qui va me permettre d’avoir une meilleure qualité de vie. 

 

Quoi de neuf sinon?

Salariat

Au mois de janvier, je t’ai parlé du fait que j’avais décidé de réduire mon temps de travail de 40%. 

Cette demande de temps partiel vient de se transformer en demande de congé sabbatique (qui a été accepté). J’ai pesé le pour et le contre, j’ai fait mes calculs et j’ai saute le pas. 

Ce n’est pas une décision simple, hors son impact financier, j’aime travailler dans cette entreprise et j’ai reçu en février même une nouvelle proposition de poste… Je ne pouvais tout simplement pas l’accepter avec tous les obligations que j’ai pris sur mes épaules.

Puis j’ai vraiment envie de tester l’aventure entrepreneuriale à plein temps et essayer de retrouver une qualité de vie acceptable !

Si tu as envie d’en savoir plus, je t’invite à visionner une vidéo IGTV que j’ai fait il y a une semaine ICI.  Tu comprendras tout le cheminement qui s’est passé dans ma tête. 

La préparation financière pour vivre sereinement cette aventure fera un article à part. 

Immobilier

Tous les weekends du mois de février ont été consacrés aux travaux de l’appartement de Manosque. Pose de la cuisine, du parquet, mise en peinture. En travaillant uniquement le samedi et le dimanche, on avance pas aussi vite qu’on souhaiterait mais au moins on avance… Physiquement c’est dur ! 

Chose positive, notre artisan a terminé la salle de bain et a repris les défauts qu’on a relevé! Début mars, on va pouvoir passer enfin à la partie que je préfère : ameublement et décoration. On a un budget assez serré pour cela, 2 200€ exactement (hors électroménager, qui est déjà là). Il y a des postes qui coûtent cher, comme canapé, lit, matelas, table et chaises, table basse, meuble tv  puis il y a tout le reste obligatoire à mettre dans un logement loué en meublé : la vaisselle, les casseroles,  du rangement, couette, rideaux … Puis ce qui n’est pas obligatoire mais ce qui augmente le confort : petits rangements, la décoration, les miroirs, les luminaires. 

Pour l’immeuble à Carces, tout se passe comme prévu. Deux poutres IPN ont été placées sous le plafond du 1er étage et l’étanchéité de la terrasse a été refaite. 

Nous avons aussi validé le devis pour commencer la rénovation du premier appartement au 3ème étage d’une surface de 56m2 et la création d’une nouvelle colonne montante d’électricité, d’eau et d’évacuation. Il y en a pour 35 000€ pour cette première tranche de travaux qui commenceront vers mi avril.