18

Bilan Finances Perso et Pro – AVRIL 2021

Un mot avant de commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler d’argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propres à chaque individu. C’est pour cela qu’on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflues. Je souhaite vous montrer ma façon de gérer mon budget familial. Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder une trace de mon état d’esprit, de comprendre les raisons des mes choix financiers, de (parfois) réaliser mes erreurs ou au contraire de célébrer une victoire. 

Mon Bilan Budget Personnel AVRIL 2021

img_4174

Mes ressources

Le mois d’avril c’est le mois où mon salaire est le plus important de toute l’année grâce au versement de la prime variable annuelle. Elle est basée sur les résultat de l’entreprise dans laquelle je travaille et ma performance individuelle. Avec l’année 2020 chamboulée par le Covid, l’activité partielle ainsi que mon départ en congé sabbatique, je ne comptais pas vraiment dessus. C’est une belle surprise et un beau cadeau de départ du patron !   

J’ai également reçu le remboursement de la mutuelle pour les soins dentaires de 184€ que je rajoute dans mes revenus (somme que j’attendais le mois dernier, mais c’est arrivé que maintenant). 

J’ai donc commencé le mois avec 6 790€ des ressources disponibles. 

Mes crédits

J’ai désormais uniquement les crédits immobiliers. Deux qui concernent ma résidence principale (Boursorama et Action Logement autrement dit 1% patronal) et un pour mon 1er investissement immobilier réalisé au nom propre. Pour ce dernier, je suis toujours dans la période de différé (pendant encore 1 an et demi ) où je paie à la banque uniquement les intérêts sans rembourser le capital. 

Suite au remboursement anticipé que j’ai fait le mois dernier sur le crédit de ma résidence principale, ma mensualité a baissé de 5€.

Les sommes consacrées au remboursement de tous mes crédits représentent 13 % de mon revenu disponible du mois.

Mes dépenses fixes

La facture de l’école de Maxime (avec l’internat) a été revue à la baisse suite à la fermeture du lycée en avril : 300€ à payer au lieu de 405. 

La facture SFR Red pour le portable de Maxime passe désormais à 15€ au lieu de 7€ : on a changé de forfait car il dépasse régulièrement la limite de data disponibles (pas de wifi dans les chambres de son internat).

Les dépenses fixes comptent pour 14% de mes ressources disponibles. 

Mon épargne

L’épargne est la reine de mon budget ce mois-ci ! J’ai épargné la totalité de ma prime annuelle en la dispatchant entre un projet perso (1600€), les vacances (300€) et l’achat de la playstation pour les enfants (le jour où elle sera enfin disponible) 

Entre l’épargne pour les fonds d’amortissement des différents projets court terme (rentrée scolaire, nouvelle voiture, réparation auto, Noël etc), l’épargne constitue ce mois-ci 43% de mon revenu du mois.

Mes dépenses exceptionnelles

Dans les dépenses exceptionnelles j’ai inclus l’argent de poche pour mes enfants (50€ chacun) et la formation pour me former en cryptomonnaies (497€). 

J’ai oublié de budgéter la facture trimestrielle de la cantine d’Alex ainsi que le billet de train de Maxime pour se rendre à Grenoble pour son stage en entreprise.  Du coup je les ai inclus dans mon enveloppe « Divers/Imprévus ».

Mes enveloppes

Un léger dépassement de 114€ dans mes enveloppes. 

On voit direct que la faute se situe de coté de l’enveloppe « Divers/Imprévus ». Cela confirme que son existence est plus que justifié. Elle m’a permis de couvrir le paiement de la cantine que j’ai oublie de budgétiser, une séance chez un médecin non remboursé par la SS, le billet de train de mon fils et la pharmacie. Puis à la fin du mois, quand j’ai vu que mon budget reste plus que équilibré, je me suis autorisé l’achat d’un écran d’ordinateur pour moi!  

img_4173

Je clôture le mois d’avril avec un solde positif de 168€ qui vont aller dans mon épargne « vacances ».

Bilan de mon activité complémentaire

Avec la même transparence, je tiens à vous donner chaque mois les chiffres clés pour mon activité en micro-entreprise.

Même s’il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, j’essaie de suivre les encaissements et les dépenses faits dans le cadre de mon activité micro entreprise avec autant de rigueur que pour mes finances personnelles.  J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issu de l’activité de ma micro entreprise. Sauf bien évidement si je m’en sers à des fins personnels – dons ce cas là, vous allez le voir apparaître dans la partie « revenus » de mon budget personnel. En attendant, l’argent gagné via l’entrepreneuriat sert à alimenter mes investissements (la bourse, les crypto). Il sert aussi à faire des avances pour les investissements immobiliers de la SCI.  Le reste constitue mon fonds de précaution qui me permettra aborder sereinement mon congé sabbatique.  

Recettes de micro-entreprise

Le mois d’avril a été relativement calme (par rapport au 1er trimestre)  avec un chiffre d’affaire de 3 861€.

Charges de la micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est-à-dire ce que j’ai payé en dépenses professionnelles en mars. 

Stripe : 64,10€

PayPal : 47€

System IO : 97€ 

Prestation graphiques  : 160€

Formation : 54€

Abonnement annuel au journal « Revue » : 128€

Divers (la Poste) : 14,50€

Soit un total de 564,60€ dépensés. 

Les provisions pour charges sociales s’élève à 537€

Je prends soin de mettre de côté (sur un compte d’épargne à part) l’argent destiné au paiement des charges sociales qui se fait chaque trimestre. Je les sépare de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sûre de pouvoir payer cash ces cotisations.

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses et en enlevant les charges, s’élève à 2760€ pour avril 2021.

J’ai utilisé 1000€ pour l’envoyer dans mon PEA et le reste va rejoindre mon fonds de précaution pour garantir une certaine sécurité durant mon congé sabbatique. 

Bilan d’état d’esprit

C’était le premier mois passé entièrement à la maison. Mon congé sabbatique démarre le 1 mai mais j’était en train de solder tout mes congés payés. 

J’étais peu stressée au début de ne pas trouver tout de suite un rythme convenable, mais j’ai vite apprécié d’avoir la liberté de disposer de mon temps comme bon me semble. Cela n’a pas été probablement le mois le plus productif du monde, j’ai surtout fait les choses que j’aime : création des nouveau outils pour le blog, bricolage puis bien évidement les travaux  ! J’ai également eu le temps pour mes enfants qui ont passé quasiment le mois complet à la maison, et pour mon chéri chez qui on a passé beaucoup de temps.

Je dois avouer que malgré que j’adorais mon travail salarial, il ne m’a pas manqué un seul jour. Encore moins quand je jetais un coup d’œil sur les mails et que je voyais à quel point les problématiques de mon entreprise me semblaient déjà loin.

Coté revenu, je n’avais pas encore eu à scruter mon chiffre d’affaire pour savoir s’il sera suffisant pour couvrir mes dépenses sachant que j’ai encore mon salaire et tout ce qui vient de l’activité entrepreneuriale n’est qu’un bonus. C’est un sacré confort psychique je dois dire. J’appréhende quand même ce passage de revenu fixe au revenus variable.   

Je dois dire ce qui c’est mal passe en ce mois d’avril 2021 ça sera coté activité physique. Je me suis lancé un challenge de bouger tous les jours l’équivalent de temps de trajet que j’effectuais pour me rendre au travail soit 1h15 minimum. J’ai terminé le mois avec à peine 9 jours où j’ai bougé mon corps. Il faut vraiment que je me fixe une routine pour garder le cap sur le champ car prendre d’avantage soin de moi fait parti de l’objectif de ce congé sabbatique. 

Tags: No tags
0

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *