18

Bilan Finances Perso et Pro – AVRIL 2021

Un mot avant de commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler d’argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propres à chaque individu. C’est pour cela qu’on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflues. Je souhaite vous montrer ma façon de gérer mon budget familial. Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder une trace de mon état d’esprit, de comprendre les raisons des mes choix financiers, de (parfois) réaliser mes erreurs ou au contraire de célébrer une victoire. 

Mon Bilan Budget Personnel AVRIL 2021

img_4174

Mes ressources

Le mois d’avril c’est le mois où mon salaire est le plus important de toute l’année grâce au versement de la prime variable annuelle. Elle est basée sur les résultat de l’entreprise dans laquelle je travaille et ma performance individuelle. Avec l’année 2020 chamboulée par le Covid, l’activité partielle ainsi que mon départ en congé sabbatique, je ne comptais pas vraiment dessus. C’est une belle surprise et un beau cadeau de départ du patron !   

J’ai également reçu le remboursement de la mutuelle pour les soins dentaires de 184€ que je rajoute dans mes revenus (somme que j’attendais le mois dernier, mais c’est arrivé que maintenant). 

J’ai donc commencé le mois avec 6 790€ des ressources disponibles. 

Mes crédits

J’ai désormais uniquement les crédits immobiliers. Deux qui concernent ma résidence principale (Boursorama et Action Logement autrement dit 1% patronal) et un pour mon 1er investissement immobilier réalisé au nom propre. Pour ce dernier, je suis toujours dans la période de différé (pendant encore 1 an et demi ) où je paie à la banque uniquement les intérêts sans rembourser le capital. 

Suite au remboursement anticipé que j’ai fait le mois dernier sur le crédit de ma résidence principale, ma mensualité a baissé de 5€.

Les sommes consacrées au remboursement de tous mes crédits représentent 13 % de mon revenu disponible du mois.

Mes dépenses fixes

La facture de l’école de Maxime (avec l’internat) a été revue à la baisse suite à la fermeture du lycée en avril : 300€ à payer au lieu de 405. 

La facture SFR Red pour le portable de Maxime passe désormais à 15€ au lieu de 7€ : on a changé de forfait car il dépasse régulièrement la limite de data disponibles (pas de wifi dans les chambres de son internat).

Les dépenses fixes comptent pour 14% de mes ressources disponibles. 

Mon épargne

L’épargne est la reine de mon budget ce mois-ci ! J’ai épargné la totalité de ma prime annuelle en la dispatchant entre un projet perso (1600€), les vacances (300€) et l’achat de la playstation pour les enfants (le jour où elle sera enfin disponible) 

Entre l’épargne pour les fonds d’amortissement des différents projets court terme (rentrée scolaire, nouvelle voiture, réparation auto, Noël etc), l’épargne constitue ce mois-ci 43% de mon revenu du mois.

Mes dépenses exceptionnelles

Dans les dépenses exceptionnelles j’ai inclus l’argent de poche pour mes enfants (50€ chacun) et la formation pour me former en cryptomonnaies (497€). 

J’ai oublié de budgéter la facture trimestrielle de la cantine d’Alex ainsi que le billet de train de Maxime pour se rendre à Grenoble pour son stage en entreprise.  Du coup je les ai inclus dans mon enveloppe « Divers/Imprévus ».

Mes enveloppes

Un léger dépassement de 114€ dans mes enveloppes. 

On voit direct que la faute se situe de coté de l’enveloppe « Divers/Imprévus ». Cela confirme que son existence est plus que justifié. Elle m’a permis de couvrir le paiement de la cantine que j’ai oublie de budgétiser, une séance chez un médecin non remboursé par la SS, le billet de train de mon fils et la pharmacie. Puis à la fin du mois, quand j’ai vu que mon budget reste plus que équilibré, je me suis autorisé l’achat d’un écran d’ordinateur pour moi!  

img_4173

Je clôture le mois d’avril avec un solde positif de 168€ qui vont aller dans mon épargne « vacances ».

Bilan de mon activité complémentaire

Avec la même transparence, je tiens à vous donner chaque mois les chiffres clés pour mon activité en micro-entreprise.

Même s’il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, j’essaie de suivre les encaissements et les dépenses faits dans le cadre de mon activité micro entreprise avec autant de rigueur que pour mes finances personnelles.  J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issu de l’activité de ma micro entreprise. Sauf bien évidement si je m’en sers à des fins personnels – dons ce cas là, vous allez le voir apparaître dans la partie « revenus » de mon budget personnel. En attendant, l’argent gagné via l’entrepreneuriat sert à alimenter mes investissements (la bourse, les crypto). Il sert aussi à faire des avances pour les investissements immobiliers de la SCI.  Le reste constitue mon fonds de précaution qui me permettra aborder sereinement mon congé sabbatique.  

Recettes de micro-entreprise

Le mois d’avril a été relativement calme (par rapport au 1er trimestre)  avec un chiffre d’affaire de 3 861€.

Charges de la micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est-à-dire ce que j’ai payé en dépenses professionnelles en mars. 

Stripe : 64,10€

PayPal : 47€

System IO : 97€ 

Prestation graphiques  : 160€

Formation : 54€

Abonnement annuel au journal « Revue » : 128€

Divers (la Poste) : 14,50€

Soit un total de 564,60€ dépensés. 

Les provisions pour charges sociales s’élève à 537€

Je prends soin de mettre de côté (sur un compte d’épargne à part) l’argent destiné au paiement des charges sociales qui se fait chaque trimestre. Je les sépare de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sûre de pouvoir payer cash ces cotisations.

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses et en enlevant les charges, s’élève à 2760€ pour avril 2021.

J’ai utilisé 1000€ pour l’envoyer dans mon PEA et le reste va rejoindre mon fonds de précaution pour garantir une certaine sécurité durant mon congé sabbatique. 

Bilan d’état d’esprit

C’était le premier mois passé entièrement à la maison. Mon congé sabbatique démarre le 1 mai mais j’était en train de solder tout mes congés payés. 

J’étais peu stressée au début de ne pas trouver tout de suite un rythme convenable, mais j’ai vite apprécié d’avoir la liberté de disposer de mon temps comme bon me semble. Cela n’a pas été probablement le mois le plus productif du monde, j’ai surtout fait les choses que j’aime : création des nouveau outils pour le blog, bricolage puis bien évidement les travaux  ! J’ai également eu le temps pour mes enfants qui ont passé quasiment le mois complet à la maison, et pour mon chéri chez qui on a passé beaucoup de temps.

Je dois avouer que malgré que j’adorais mon travail salarial, il ne m’a pas manqué un seul jour. Encore moins quand je jetais un coup d’œil sur les mails et que je voyais à quel point les problématiques de mon entreprise me semblaient déjà loin.

Coté revenu, je n’avais pas encore eu à scruter mon chiffre d’affaire pour savoir s’il sera suffisant pour couvrir mes dépenses sachant que j’ai encore mon salaire et tout ce qui vient de l’activité entrepreneuriale n’est qu’un bonus. C’est un sacré confort psychique je dois dire. J’appréhende quand même ce passage de revenu fixe au revenus variable.   

Je dois dire ce qui c’est mal passe en ce mois d’avril 2021 ça sera coté activité physique. Je me suis lancé un challenge de bouger tous les jours l’équivalent de temps de trajet que j’effectuais pour me rendre au travail soit 1h15 minimum. J’ai terminé le mois avec à peine 9 jours où j’ai bougé mon corps. Il faut vraiment que je me fixe une routine pour garder le cap sur le champ car prendre d’avantage soin de moi fait parti de l’objectif de ce congé sabbatique. 

4

Bilan Finances Perso et Pro – MARS 2021

Un mot avant de commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler d’argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propres à chaque individu. C’est pour cela qu’on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflues. Je souhaite vous montrer ma façon de gérer mon budget familial. Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder une trace de mon état d’esprit, de comprendre les raisons des mes choix financiers, de (parfois) réaliser mes erreurs ou au contraire de célébrer une victoire. 

Mon Bilan Budget Personnel MARS 2021

img_2904

Mes ressources

J’avais basé mon budget de mars sur le revenu total de 5099€ en incluant les 67€ restants sur mon compte à la clotûre du budget de mois de février et le remboursement de 220€ de la mutuelle pour les soins dentaires que j’attendais.
Ce remboursement n’est pas encore arrivé au moment où j’écrit (problème de télétransmission). Par contre, j’ai reçu le remboursement de 689€ de l’assurance habitation pour les dégâts causés par l’infraction qu’il y a eu chez moi en mois de février (qui couvre une facture de serrurier payé le mois dernier). Celui ci je l’attendais pas avant avril. Bonne surprise. 

Mes crédits

J’ai désormais uniquement les crédits immobiliers. Deux qui concernent ma résidence principale (Boursorama et Action Logement autrement dit 1% patronal) et un pour mon 1er investissement immobilier réalisé au nom propre. Pour ce dernier, je suis toujours dans la période de différé (pendant encore 1 an et demi ) où je paie à la banque uniquement les intérêts sans rembourser le capital. 

J’ai décidé le mois dernier, d’essayer de faire des remboursements anticipés sur le crédit immobilier de ma résidence principale. J’aimerais rembourser en plus de la mensualité habituelle, l’équivalent de 2 mensualités supplémentaires sur l’année, c’est-à-dire 1200 € en 2021.
Sachant que j’ai réussi à payer la facture de serrurier sans piocher dans mon fond d’urgence, j’ai donc utilisé l’argent reçu de l’assurance pour faire ce remboursement. Mon crédit immo garde la même durée, mais la mensualité baisse légèrement (-5€/mois). L’idée ici est d’accélérer la réduction du capital restant dû pour gagner en liberté vis-à-vis de ma résidence principale. 

Les sommes consacrées au remboursement de tous mes crédits représentent 28 % de mon revenu disponible du mois.

Mes dépenses fixes

Une bonne surprise vient de la régule avec un trop-perçu pour les charges de la copropriété : 48€ à payer au lieu de 180€ habituelles. Les autres montants sont restés identiques aux prévisions.

Les dépenses fixes comptent pour 16% de mes ressources disponibles. 

Mon épargne

J’ai renfloué mon fonds d’urgence que j’ai utilisé en décembre pour acheter l’électroménager pour l’appartement à Manosque. J’ai pensé pouvoir le récupérer à la fin de travaux du crédit, mais vu que nous avons fini en dépassement de budget, ceci n’est pas possible. 

Entre l’épargne pour les fonds d’amortissement des différents projets court terme (rentrée scolaire, nouvelle voiture, réparation auto, Noël etc), l’épargne constitue ce mois-ci 23% de mon revenu du mois.

 

Mes dépenses exceptionnelles

J’ai inclus dans mes dépenses exceptionnelles, l’argent que j’ai offert à mes enfants ce mois-ci (chacun 300€). Ceci fait parti de « deal » que nous avons fait il y a plusieurs mois : je leur ai promis, qu’une fois mes crédits consommation remboursés, je vais consacrer l’équivalent d’une mensualité pour les gâter. Il faut savoir que mes enfants ont largement contribué à me motiver pendant les mois où je remboursais ces crédits. Ils ont accepté sans réserve le « régime sec » que j’ai imposé à notre famille durant les mois où nous avons réduit nos dépenses. C’est notre histoire commune, sans eux et sans leur soutien et compréhension, je pense que j’aurais abandonné en cours de route. Puis je pense que tout ceci a été un excellent apprentissage dans le cadre de leur éducation financière. J’ai envie qu’ils retiennent que les efforts payent ! 
Sinon, j’ai eu à régler la facture de dentiste (315€ pour lesquels je n’ai justement pas reçu de remboursement) et un cadeau d’anniversaire pour mon petit mon neveu.

Mes enveloppes

Je n’ai consommé la totalité du budget prévu pour aucune enveloppe à part « Achats plaisir » que j’ai dépassé de 22€. J’ai été raisonnable dans mes dépenses, car j’avais peur de ne pas recevoir de pension alimentaire et de remboursement de mutuelle (ce qui a été vrai pour le dernier). Puis j’ai été aidé, car aucun imprévu n’est pointé son nez en mois de mars. Je suis contente d’avoir réussi à tenir un budget alimentation au-dessous de 250€ (pour 2 personnes).

img_2902

Je clôture le mois de mars avec un solde positif de 119€. Je ne le transfère pas sur le mois d’après cette fois-ci, mais j’épargne.

Bilan de mon activité complémentaire

Avec la même transparence, je tiens à vous donner chaque mois les chiffres clés pour mon activité en micro-entreprise.

Même s’il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, j’essaie de suivre les encaissements et les dépenses faits dans le cadre de mon activité micro entreprise avec autant de rigueur que pour mes finances personnelles.  J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issu de l’activité de ma micro entreprise. Sauf bien évidement si je m’en sers à des fins personnels – dons ce cas là, vous allez le voir apparaître dans la partie « revenus » de mon budget personnel. En attendant, l’argent gagné via l’entrepreneuriat sert à alimenter mes investissements (assurance vie, bourse, bientôt les crypto). Il sert aussi à faire des avances pour la SCI (à cause de dépassement du budget travaux).  Pour le reste, cela constitue mon fonds de précaution qui me permettra aborder sereinement mon congé sabbatique.  

Recettes de micro-entreprise

En mois de mars, à l’occasion de mon 40ème anniversaire, j’ai organisé une vente promotionnelle pour le pack formation avec 40% de réduction.  Ceci a fait littéralement exploser mon chiffre d’affaire ! Il a été de 12 771€ ! 

Franchement, j’ai encore du mal à y croire. Jamais, au grand jamais, je ne pensais être en mesure de créer un revenu passif de cette ampleur, en tout cas pas sur un mois normal où il n’y pas de lancement d’un nouveau produit. Je ne sais pas si je fais bien d’appeler ce revenu passif mais je considère qu’a partir du moment où les nombre de ventes n’ont pas de rapport avec mon temps de travail effectif, c’est quand même un peu passif.  

En tout cas, à l’aube  de début de mon congé sabbatique, ces chiffres me sécurisent énormément pour les mois qui vont suivre. Puis ils me confortent dans ma décision de me concentrer d’avantage sur le développement de La Petite Budgeteuse en faisant une pause dans ma vie salariale.

Charges de la micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est-à-dire ce que j’ai payé en dépenses professionnelles en mars. 

Stripe : 187,28€

PayPal : 198,21€

System IO : 97€ (et oui, j’ai dépassé la barre de 10 000 abonnés du coup je suis passé à la tarification supérieure.

Webmaster  : 200€

Affiliation : 40,41€

Bureautique : 39,22€

Soit un total de 769,12€ dépensés. 

La provision pour charges sociales s’élève à 1 762€

Je prends soin de mettre de côté (sur un compte d’épargne à part) l’argent destiné au paiement des charges sociales. Ces 1 762€ vont donc rejoindre les provisions déjà constituées en janvier et février pour être payé fin avril après la déclaration trimestrielle. Je les sépare de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sûre de pouvoir payer cash ces cotisations.

Le total des charges à payer se premier trimestre 2021 s’élève à 3 305€.  

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses et en enlevant les charges, s’élève à 10 239€ pour mars 2021

J’ai utilisé à nouveau 1 703€ pour notre investissement immobilier pour couvrir les dépassements engendrés par les travaux de l’appartement à Manosque. Mais c’est désormais fini, l’appartement est loué à présent. 

Le reste de cet argent va rejoindre mon fonds de précaution pour garantir une certaine sécurité durant mon congé sabbatique. 

Tableau de bord 1er trimestre

Je viens de faire la déclaration Urssaf pour le premier trimestre. C’est donc l’occasion de synthétiser les chiffres des 3 derniers mois.  

Bilan d’état d’esprit

J’ai encore du mal à mettre des mots sur ce qui s’est opéré comme changement dans mon état d’esprit ces derniers mois.  Pourquoi je ne trouve plus d’épanouissement dans mon travail salarial ? Comment je suis passée en quelques années de cette joie d’avoir signé un CDI à 50K€/an pour un job que j’aime et de toute la stabilité que cela provoque au fait de vouloir quitter tout ceci pour une aventure entrepreneuriale ?

Ce que je sais en tout cas, c’est que le fait d’avoir pris le soin de mes finances, solder mes crédits, apprendre à vivre avec moins, épargner au maximum et surtout d’avoir augmenté mon éducation financière, m’ont donné une liberté de choix. Pouvoir choisir de faire autre chose, de tester une autre manière de vivre, se lancer des nouveaux défis, prendre le temps pour soi…

Tu pourrais me dire que c’est plus rentable de rester salarié et en même temps travailler pour développer mon activité extra-salariale afin de cumuler les deux revenus. Ce n’est absolument pas ma visions de choses. Je ne suis pas dans l’optique de gagner le maximum d’argent mais dans la recherche d’un système qui me permettra d’avoir une certaine indépendance pour vivre confortablement tout en exerçant une activité dans laquelle je épanouie. A partir de moment où mes revenus extra-salariaux sont suffisamment conséquents et ceci depuis plus de 4 mois, je me sens assez confiante pour tester cette manière de vivre à plein temps.  

Quoi de neuf sinon?

Salariat

Avant de partir, je solde la totalité de mes congés payés. Ce qui veut dire que mon entreprise me versera encore le salaire fin mars et fin avril. C’est à partir de 1 mai que je vais débuter officiellement le congé sabbatique de 9 mois… juste le temps d’accoucher d’une nouvelle vie. 

Immobilier

Nous avons encore passé quelques weekends sur le chantier de Manosque, mais au 27 mars, l’appartement a été loué.

Nous avons trouvé un couple d’expats espagnols qui sont là pour quelques mois. Nous avons mis l’appartement en location au prix de 600€ + 50€ des charges (c-à-d 100€ de plus à ce que nous avons envisagé au début grâce au belles prestations que nous mis dans l’appartement).

Les travaux dans l’immeuble vont commencer le 15 avril pour finir le premier appartement pour septembre ou octobre 2021. 

Je voulais te présenter quelques chiffres en lien avec le fonctionnement de la notre SCI.

Pour rappel, fin d’année 2020, nous avons fait l’acquisition de deux biens immobiliers : 1 appartement de 2  pièces à Manosque (Dép Alpes de Provence)  et un immeuble de 4 appartements et 1 garage à Carces (Dép Var). 

C’est deux acquisitions ont été financés avec des prêts bancaires avec une période de différé de 24 mois chacun. 

A ce jour, voici les frais mensuelles qui la SCI doit supporter :

Échéance prêt Carces : 276,19€

Échéance prêt Manosque : 106,54€

Assurances prêts : 113,44€

Assurances multirisque PNO (propriétaire non occupant) : 33€

EDF pour Carces : 25€

Charges copro Manosque : 25€

L’eau Manosque : 25€

Soit le total de 605€ de dépenses. 

A ceci va falloir rajouter les taxes foncières à payer en octobre ( 1850€ pour les deux biens) et les frais de comptable (750€/an)

Deux bien sont déjà mis en location : l’appartement de Manosque et le garage de Carces, ce qui fait une entrée d’argent de 725€. 

Ceci couvre donc la totalité de tous les frais mensuels. Le solde permettra également de payer le comptable mais va falloir encore ajouter de l’argent pour payer la taxe foncière. J’espère que les travaux de l’immeuble se passeront comme prévu pour pouvoir louer son 1er appartement avant la fin de l’année. De cette manière, notre investissement passera en auto-financement total en attendant de finir tous les travaux, louer tous les appartements et passer à partir de 2023 en remboursement de capital (fin de différé).

Entrepreneuriat

Me voilà entrepreneuse à 100% . Même si j’aurais encore mes congés payés, le switch est déjà fait dans ma tête. Il suffisait que quelques jours pour arrêter de penser à mon ancien job.

J’ai pensé que dès la 1ere semaine, je vais produire du contenu, des posts, des articles etc… puis je n’ai rien fait pendant la semaine entière – à part de culpabiliser de ne rien faire et de gaspiller mon temps.

Cela va prendre un peu de temps pour trouver une organisation qu fonctionne.  Mais ça va venir.

Ma road mapp  est assez claire. Je sais depuis longtemps les projets que je vais mettre en place en 2021.

Le 1er est de lancer le groupe Facebook pour les élèves de la formation Je Peux Pas, J’ai Budget – ça c’est fait !. 

Le deuxième est de proposer une nouvelle formation axée sur l’épargne et les investissements – pour mai ? 

Le 3ème est d’éditer mon cahier Petit Budget Planner en format papier – pour octobre ?

Le 4ème est de mettre en place une communication et une production de contenus RÉGULIÈRE – maintenant ? 

Puis il y a un 5ème – mais c’est encore trop tôt pour le dévoiler.

Tu vois bien, il y a largement de quoi m’occuper à plein temps ! 

16

Bilan Finances Perso et Pro – FEVRIER 2021

Un mot avant de commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler d’argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propres à chaque individu. C’est pour cela qu’on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflues. Je souhaite vous montrer ma façon de gérer mon budget familial. Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder une trace de mon état d’esprit, de comprendre les raisons des mes choix financiers, de (parfois) réaliser mes erreurs ou au contraire de célébrer une victoire. 

Mon Bilan Budget Personnel Février 2021

img_1937

Mes revenus

Les revenus du mois de février étaient supérieurs à ce que j’ai planifié. J’ai sous-estimé mon salaire qui a été boosté par une prime d’astreinte réalisée en janvier.  J’ai eu la chance également de parrainer une abonnée pour l’ouverture d’un compte chez Boursorama et j’ai pu bénéficier d’une prime de 110€. Puis en prévision des grosses dépenses pour le réaménagement de la chambre de mon fils, j’avais décidé d’inclure dans mon budget de février le surplus qui était resté du mois de janvier. 

Mes crédits

Deuxième mois sans crédits conso. Le fait de rembourser en anticipé ces crédits a été la meilleure décision que j’ai pu faire. On m’a pourtant dit plusieurs fois que cela n’a pas été la décision la plus juste « économiquement parlant ». Vu que mes crédits étaient à un taux qui ne dépassait pas 1 %, j’aurais mieux fait d’investir l’argent que j’ai utilisé pour leur remboursement, car je pouvais espérer un gain supérieur.

Ce n’est pas faux. Mais dire ça, c’est sous-estimer le poids des émotions dans le chemin vers les finances saines. Connaissez-vous quelqu’un qui regretterait le fait de terminer de rembourser un crédit ? Je peux vous dire que ne plus avoir ces mauvaises dettes donne un coup de motivation qui ne peut être égalé même avec un investissement qui m’aurait apporté 10% d’intérêts sur les sommes qui ont servi à leurs remboursements.

En écrivant ces phrases, j’ai pris une décision qui à nouveau ne se justifie pas « économiquement parlant ». J’ai décidé de rembourser en anticipé d’ici la fin de l’année, l’équivalent de 2 mensualités de mon crédit immo. J’ai de la chance de bénéficier des conditions vraiment très souples. Voici un extrait : 

« Un remboursement anticipé partiel va automatiquement diminuer le montant de vos échéances sans modification de la date de fin de prêt. Cette démarche est réalisable en ligne et sans frais supplémentaires. En revanche, si vous souhaitez diminuer la durée de votre crédit sans modification de vos échéances, il convient de contacter le service clientèle, ce traitement spécifique est facturé. »

J’aurais préféré raccourcir la durée du crédit, mais je ne vais pas chipoter ! Reste plus qu’à planifier cela dans les mois à venir!

Mon épargne

Seulement 15% de mon revenu a été épargné ce mois-ci, ce qui est loin de mon objectif de 30%. J’ai volontairement baissé ce montant pour pouvoir réaliser quelques travaux d’aménagement dans la chambre de mon fils.

Je ne sais pas si tu te rappelles, mais le mois dernier j’avais décidé de transférer mon épargne « court terme » que je gardais en espèces chez moi vers les coffres virtuels chez la néo-banque Revolut. Et on peut dire que j’ai bien fait, car en février j’ai été victime d’un cambriolage! Les voleurs cherchaient de toute évidence de l’argent et des bijoux… choses qu’ils n’ont pas trouvé chez moi. Je ne sais pas quel ange gardien m’a soufflé l’idée des coffres, mais je suis bien contente que cela se soit passé ainsi ! 

Mes dépenses fixes

Légère augmentation pour les dépenses fixes dûe à la fin de mon offre 0€ pour la ligne  portable et d’une réduction pour la box. Je passe de 24€ à 48€ après une petite négociation (box + télé + mobile). On essayera de faire mieux l’année prochaine en poussant la négociation plus loin. 

Mes dépenses variables

J’avais réservé 700€ pour le réaménagement de la chambre de mon fils. Finalement, nous avons gardé son lit, et donc j’ai dépensé uniquement 459€ -pour un placard et un bureau (100% IKEA). J’ai également budgété l’achat de 3 chaises de bar pour remplacer les chaises existantes et qui ont des dossiers abîmés. J’ai payé puis j’ai reçu un mail indiquant que ma commande est mise en réserve pour cause de rupture de stock… 5 semaines après, j’ai toujours rien reçu. 

img_1945
img_2685

Mes enveloppes

Pour les enveloppes : le budget global a été dépassé de 710€. C’est énorme, mais suite à l’infraction que j’ai subi chez moi, le serrurier est intervenu à deux reprises. La première fois pour sécuriser ma porte et remplacer la serrure cassée puis quelques jours plus tard pour installer une serrure 6 points. La totalité de sa facture s’éleve à 632€ qui seront partiellement remboursés par l’assurance (en tout cas, je l’espère!).

J’ai également eu un craquage shopping pour moi et j’ai acheté quelques habits pour mon fils.

Malgré ce gros dépassement sur l’enveloppe divers/imprévu, je n’ai pas eu besoin d’aller piocher dans mon enveloppe urgences ni diminuer le montant de l’épargne prévu, et je termine le mois de justesse, en positif avec 67 € restants ! C’est grâce au fait que mon revenu était plus conséquent et qu’on a dépensé moins pour la chambre de mon fils. Sinon j’aurai fini forcement en négatif. 

Bilan de mon activité complémentaire

Avec la même transparence, je tiens à vous donner chaque mois les chiffres clés pour mon activité en micro-entreprise.

Même s’il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, j’essaie de suivre les encaissements et les dépenses faits dans le cadre de mon activité micro entreprise avec autant de rigueur que pour mes finances personnelles.  J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issu de l’activité de ma micro entreprise. Sauf bien évidement si je m’en sers à des fins personnels – dons ce cas là, vous allez le voir apparaître dans la partie « revenus » de mon budget personnel. En attendant, l’argent gagné via l’entrepreneuriat sert à alimenter mon épargne placée en bourse. Il va aussi pouvoir alimenter le compte bancaire de la SCI qui ne génère pas encore de revenus. Pour le reste, je refuse de le toucher. 

Recettes de micro-entreprise

Le chiffre d’affaires de février 2021, c’est-à-dire la somme de toutes les ventes réalisées s’élève à 5 670 €. C’est quasiment le même chiffre qu’en janvier. . 

Cela se traduit par la vente de 145 cahiers Petit Budget Planner et 54 packs formation.

Charges de la micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est-à-dire ce que j’ai payé en dépenses professionnelles. Franchement, il y a pas grand chose à part les provisions pour les charges sociales

Stripe : 84,05€

PayPal : 86,58€

System IO : 47€

Formation + e-book  : 72€

Soit un total de 289,63€ dépensés. 

La prévision pour charges sociales s’élève à 782€

Je prends soin de mettre de côté (sur un compte épargne à part) l’argent destiné au paiement des charges sociales. Les déclarations sont trimestrielles et leur paiement ne sera pas à faire avant avril 2021. Ce montant représente quand même 13,9% du chiffre d’affaire, je veux donc bien le séparer de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sûre de pouvoir payer cash ces côtisations.  Ces 782€ vont donc rejoindre les 766€ mis de côté en prévision de la déclaration le mois dernier. 

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses et en enlevant les charges, s’élève à 4 598€ pour février 2021

J’ai utilisé 1 825€ pour avancer les achats des matériaux pour notre investissement immobilier et les travaux qui sont en cours. Nous avons dépassé les 10 000€ de budget travaux qui étaient inclus dans notre prêt immo et nous sommes obligés de finir avec nos fonds propres. Je suis bien contente d’avoir un revenu complémentaire et ne pas être obligée de serrer mon budget personnel pour assurer ces dépenses.

De plus, c’est de l’investissement. Une fois tous les appartements rénovés et loués (donc pas avant 1 an et demi), je vais pouvoir récupérer petit à petit cette argent de la SCI.

 

img_2031

Bilan d’état d’esprit

Le mois de février n’était vraiment pas du tout reposant. Je dois dire que je n’ai pas vu le temps passer et je suis bien fatiguée de  travailler 7 jours sur 7 en ce moment. La semaine au bulot, les weekend sur le chantier. 

J’ai hâte que les travaux de l’appartement de Manosque soient terminés mais pour cela il faudra attendre mi-mars je pense.

Je culpabilise beaucoup de ne pas travailler assez pour La Petite Budgeteuse, même si les résultats financiers sont là (cela fait que je culpabilise encore plus !)  J’ai tout le temps des messages en retard, je manque de temps pour échanger en profondeur avec vous, je publie peu, je n’ai même pas commencé à travailler sur la formation qui va avoir pour sujet « l’épargne et investissement ». Je pense tout simplement que j’ai atteint un point où je n’arrive plus à concilier correctement tout ça. 

C’est pour cela que j’ai pris une grande, mais vraiment très grande décision qui va me permettre d’avoir une meilleure qualité de vie. 

 

Quoi de neuf sinon?

Salariat

Au mois de janvier, je t’ai parlé du fait que j’avais décidé de réduire mon temps de travail de 40%. 

Cette demande de temps partiel vient de se transformer en demande de congé sabbatique (qui a été accepté). J’ai pesé le pour et le contre, j’ai fait mes calculs et j’ai saute le pas. 

Ce n’est pas une décision simple, hors son impact financier, j’aime travailler dans cette entreprise et j’ai reçu en février même une nouvelle proposition de poste… Je ne pouvais tout simplement pas l’accepter avec tous les obligations que j’ai pris sur mes épaules.

Puis j’ai vraiment envie de tester l’aventure entrepreneuriale à plein temps et essayer de retrouver une qualité de vie acceptable !

Si tu as envie d’en savoir plus, je t’invite à visionner une vidéo IGTV que j’ai fait il y a une semaine ICI.  Tu comprendras tout le cheminement qui s’est passé dans ma tête. 

La préparation financière pour vivre sereinement cette aventure fera un article à part. 

Immobilier

Tous les weekends du mois de février ont été consacrés aux travaux de l’appartement de Manosque. Pose de la cuisine, du parquet, mise en peinture. En travaillant uniquement le samedi et le dimanche, on avance pas aussi vite qu’on souhaiterait mais au moins on avance… Physiquement c’est dur ! 

Chose positive, notre artisan a terminé la salle de bain et a repris les défauts qu’on a relevé! Début mars, on va pouvoir passer enfin à la partie que je préfère : ameublement et décoration. On a un budget assez serré pour cela, 2 200€ exactement (hors électroménager, qui est déjà là). Il y a des postes qui coûtent cher, comme canapé, lit, matelas, table et chaises, table basse, meuble tv  puis il y a tout le reste obligatoire à mettre dans un logement loué en meublé : la vaisselle, les casseroles,  du rangement, couette, rideaux … Puis ce qui n’est pas obligatoire mais ce qui augmente le confort : petits rangements, la décoration, les miroirs, les luminaires. 

Pour l’immeuble à Carces, tout se passe comme prévu. Deux poutres IPN ont été placées sous le plafond du 1er étage et l’étanchéité de la terrasse a été refaite. 

Nous avons aussi validé le devis pour commencer la rénovation du premier appartement au 3ème étage d’une surface de 56m2 et la création d’une nouvelle colonne montante d’électricité, d’eau et d’évacuation. Il y en a pour 35 000€ pour cette première tranche de travaux qui commenceront vers mi avril. 

 

13

Bilan Finances Perso et Pro – JANVIER 2021

Un mot avant de commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique  à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propre à chaque individu. C’est pour cela on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si c’est mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflus. Il s’agit de vous montrer ma façon de gérer mon budget familial.Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder la trace de mon état d’esprit,  comprendre les raison des mes choix financières, de parfois réaliser mes erreurs ou au contraire c’est un occasion de célébrer une victoire. 

Mon Bilan Budget Personnel Janvier 2021

Mes revenus

Excellente nouvelle , mes revenus du mois de janvier étaient supérieurs à ce que j’ai planifié!  Ceci grâce au 3 primes de parrainage de Boursorama et la vente d’un vieille tablette. Le montant d’épargne dans lequel j’ai pioché et qui je comptabilise comme du revenus, était finalement que de 180 € au lieu de 250 €. J’ai également inclus dans mes revenus, les chèques-cadeaux culture offerts pour Noel par mon employeur. 

Mes crédits - premier mois sans crédits à la consommation

C’est le premier mois sans les crédits conso ! C’est tellement cool de ne plus devoir mettre autant d’argent pour payer pour le passé ! Je stoppe pour 2021 la méthode boule de neige que j’ai utilisée pour payer plus vite mes crédits, pour privilégier l’épargne. Du coup, mes crédits ne concernent plus que l’immobilier (résidence principale et locatif  )  et leur montant ne dépasse pas 855€ (je suis toujours dans la période de différé pour le crédits immo locatif ce qui veut dire que je paie uniquement les intérêts)  

Mon épargne

L’argent libéré par la dernière mensualité de crédit a pu servir à faire grossir mon épargne. Je prévois d’acheter ma prochaine voiture cash, je met donc 500€ de coté pour cela. J’ai également réalisé un versement de 530€ vers mon PEA sur un tracker ETF.
Pour mes fond d’amortissement de Noel et rentrée scolaire, je garde ma vitesse de croisière avec 40€ mis de coté chaque mois. Je rajoute un nouveau fond pour les anniversaires – de quoi pouvoir faire plaisir à mes proches. 

C’est officiel : j’ai passe toute cet épargne en enveloppes virtuelles pour ne pas garder trop de liquide chez moi.  J’ai trouvé le moyen chez Revolut de créer des sous-comptes appelés Coffres pour pouvoir différencier les différentes cagnottes. Certes, ils ne sont pas rémunérés, mais leur accessibilité et facilité compensent ceci. Puis ce n’est pas avec 0,50 % à l’année sur 200 ou 300 € que cela va changer quelque chose. 

img_1117

Désormais, mes supports d’épargne sont les suivants : 

Chez Boursorama LDD , 3 livrets sur comptes, PEACTO, CT Piloté 
Chez Crédit Agricole : Livret A et 1 compte sur livret 
Chez Revolut : 4 coffres 
Chez la Maaf : Assurance vie  

De cette manière chaque petit projet à son propre support pour que je puisse  les différencier et suivre plus facilement . 

Mes dépenses fixes

Ce que l »on peut dire pour les dépenses fixes, c’est quelle sont fixes 😊.  Le prévu est conforme au réalisé : 1005€

Mes dépenses variables

Beaucoup de choses étaient prévu pour janvier en dépenses  variables : la cantine, les charges semestriels de copropriété puis la révision de la voiture. J’ai eu finalement pour moins que prévu chez mécano  : ce qui m’a permis de ne pas vider mon enveloppe « réparation voiture » entièrement ! 

img_2685

Mes enveloppes

Pour les enveloppes : le budget global a été dépassé de 33€. Mais quand on regarde à l’intérieur, on voit bien que j’ai réussi à dépenser moins que prévu pour toutes les enveloppes sauf celle de Divers/Imprévus. La faute à 2 chèques oubliés faits en septembre et octobre (quelqu’un m’explique pourquoi les organismes mettent autant de temps pour les encaisser ? ), le cadeau d’anniversaire fait pour ma meilleure amie puis quelques  petits achats fait à la demande de mes enfants. 
En soit ce n’est pas bien grave, j’ai  pris la décision de faire ces dépenses en sachant que j’avais un surplus de revenus grâce aux primes de parrainages. 

Bilan de mon activité complémentaire

Avec la même transparence ,  je tiens à vous donner chaque mois les chiffres clés pour mon activité en micro-entreprise.

Même s’il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, j’essaie de suivre les encaissements et les dépenses fait dans le cadre de mon activité micro entreprise  avec autant de rigueur que pour mes finances personnelles.  J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issus de l’activité de mon micro entreprise. Sauf bien évidement si je m’en sers à des fins personnels – dons ce cas là , vous allez le voir apparaître dans la partie revenus de mon budget personnel. En attendant argent gagné via entrepreneuriat sert à alimenter mon épargne placé en bourse puis va pouvoir alimenter le compte bancaire de la SCI qui ne génère pas encore des revenus. Pour le reste, je refuse de le toucher. 

Recettes de micro-entreprise

Le chiffre d’affaires de janvier 2021, c’est à dire la somme de toutes les ventes réalisées  s’élève à 5 548 €.  Je ne m’attendais absolument pas à ce chiffre (j’ai budgété 2 000€). 

60% de ce chiffre d’affaire provient de la vente du pack Formation + Petit Budget Planner puis le 40% restant de la vente de Petit Budget Planner seul. 

Charges de micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est à dire ce que j’ai payé en dépenses professionnelles. 

Stripe : 69,28€

PayPal : 99,04€

Canva : 108€ (Abonnement annuel) 

System IO : 47€

Formation : 893€ (nécessaire à un projet que je développe)

Facebook Pub : 5€

Dépôt de marque : 190€  

Weekend WORKATION à Avignon avec Monika de @univers.online : 340€

Soit un total de 1749€ de dépenses. 

Le prévision pour charges sociales s’élèvent à  766€

Je  prends le soin de mettre de coté (sur un compte d’épargne à part)  l’argent destiné au paiement des charges sociales. Les déclarations sont trimestriels et leur paiement ne sera pas à faire en avril 2021. Ce montant représente quand même 13,9% de chiffre d’affaire, je veux donc  bien les séparer de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sur de pouvoir payer cash ces cotisations.

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses et en enlevant les charges , s’élève donc à 3 033 € pour janvier.  

Une partie de ce résultat (500€) a été viré sur le compte de notre SCI pour couvrir les frais et une autre partie (2000€) ont été  investis dans les actions (sur un PEA). Le reste est sur le compte courant.

img_1133

Bilan d’état d’esprit

Je suis plutôt fière de mon budget de janvier, car j’ai pu résister à la majorité des tentations! Il est vrai que rembourser mon dernier crédit conso me donne un sacré fouet de motivation. 

Ceci met fin à l’application de la méthode boule de neige pour les remboursements de mes crédits. Au total sur les 18 derniers mois j’ai remboursé en capital 18 565€ (hors intérêts et hors crédits immobiliers).

J’avais le choix de continuer la méthode sur mon crédit immobilier (ce qui me permettrais d’être pleinement propriétaire de mon appartement dans 8 ans au lieu de 17) mais j’ai fait le choix de privilégier désormais mon épargne et mes investissements. Cette décision n’a pas été simple, mais après l’année 2020 sous le signe de remboursement de crédits, l’année 2021 sera une  année consacrée à la maximisation de mon épargne. Fini de payer pour le passé, je peux désormais utiliser mon argent pour les projets de futurs.

Puis je suis super contente du chiffre d’affaire réalisé grâce aux ventes de Petit Budget Planner et de la formation. Je pense que le mois de janvier avec son lot de bonnes résolutions est pour quelque chose. À moi maintenant de veiller à maintenir la motivation, pour que toutes les personnes qui m’ont fait confiance n’abandonnent pas leurs finances après quelques semaines. Un groupe de motivation sur Facebook va bientôt voir le jour pour m’aider dans cette tâche.

Quoi de neuf sinon?

Salariat

Après des semaines de réflexion, j’ai pris une grande décision de diminuer mon temps de travail salarial de 40%. J’ai besoin de temps pour pouvoir me consacrer d’avantage au développement de mon activité entrepreneuriale et les travaux de rénovation des appartements que nous avons acheté avec mon chéri. Encore une décision difficile, car la liste des pour et contre est longue ! Obtenir ce poste et le salaire qui vient avec m’a coûté beaucoup mais vraiment beaucoup d’efforts. De plus, faire ce genre de demande, envoi à ma hiérarchie un signal fort, que j’ai perdu mon engagement et que je suis en train de mettre mon énergie ailleurs. C’est d’autant plus dérangeant, que cela fait quelques semaines qu’on me parle d’une éventuelle mutation vers les services centraux RH.

Puis cela veut dire aussi une baisse de salaire de 40%. L’idée est bien évidement de remplacer cette perte par des revenus entrepreneuriaux . 

Dans les circonstances actuelles de crise sanitaire, faire ce choix peut être vu comme inconscient.

Mais sachez que je n’ai aucun doute : je sais très bien à quoi je renonce. Je ne compte pas finir complètement épuisé à jongler entre mon boulot de maman, mon couple, mon travail, l’entrepreneuriat et les travaux de nos appartements. Je dois couper quelque chose. Sinon, à essayer d’être partout, je vais être nulle part. 


Immobilier

Nous avons démarré les travaux dans l’appartement de Manosque le 15 janvier, avec 2 semaines de retard dû à l’indisponibilité de notre artisan. Nous avons budgété pour cela large : 10 000 € qui ont été inclus dans le crédit, car seule la cuisine et salle de bain aurait du être rénovés. Mais nous avons découvert des problèmes d’humidité due au manque de la ventilation et l’isolation inexistante sur les murs qui donnent vers l’extérieur. 
Nous avons donc dû rajouter dans le devis la création d’une VMC, création d’un faux plafond pour cacher ses gaines et doublage en placo avec l’isolation de 4 murs.
Il nous sera difficile de tenir le budget, je table sur un dépassement de 3 000 € qu’on va devoir sortir de notre poche.
Je savais aussi qu’entre le délai des travaux annoncé par l’artisan et la réalité, il faut toujours ajouter le double. Mais je ne m’attendais pas qu’on soit obligé d’être toujours en train de le pister pour savoir s’il vient ou pas. Il fait un bon travail, mais il a plusieurs chantiers en cours ce qui fait qu’il travaille chez nous 2-3 jours dans la semaine. 

En février avec mon chéri, on va poser le parquet et la cuisine pendant que l’artisan va travailler la salle de bain. 


Pour notre immeuble à Carces, les travaux démarrent aussi doucement. Nous avons perdu un peu de temps, car il fallait attendre le 28 janvier pour le rdv avec ERDF et le raccordement à l’électricité.
On commence par mettre une poutre IPN dans une des caves pour soutenir le plafond qui présente un léger affaissement. Puis on continue avec les travaux sur la terrasse qui est à l’origine des infiltrations. 

Ce chantier me stresse particulièrement, j’ai vraiment peur de découvrir des vices qui vont faire exploser notre budget. On attend maintenant les devis détaillés pour les travaux de rénovation par appartements.

 

22

Budget prévisionnel NOVEMBRE 2020

Quelle est la méthode budgétaire que j’utilise?

Étant payé une fois par mois, naturellement je fonctionne avec un budget mensuel. Il débute au moment où je perçois mon salaire c’est à dire entre 27 et 30 du mois précédent. 

Pour ce-mois ci, mon budget début le 30 octobre et se terminera 27 novembre. 

Je pratique la méthode BUDGET ZERO, ce qui veut dire que :

– je prévois l’utilisation pour chaque euros de mon revenus disponible pour le mois. 

– je démarre chaque mois avec un solde proche de zéro 

Dans la partie revenus on trouve mon salaire, le loyer perçu, allocations CAF, pension alimentaire et éventuelles remboursement (Sécu, dépenses pro etc).  J’y rajoute éventuellement de l’épargne, mais ça ne sera pas le cas en mois de novembre. 

Ensuite je calcule mes dépenses pour mensualités de mes crédits, mes dépenses fixes comme l’électricité et les assurances. Je détermine ensuite ma capacité d’épargne mensuelle. 

Je déduit tout ça de mon revenu pour connaître la somme disponible pour les dépenses variables (chèques que j’ai fait et qui n’ont pas encore été encaissé,  impôt, réparations de la voiture etc.).

Ce qui reste est reparti dans les « enveloppes ». Je  dispatche la somme restante dans les catégories suivante tel que Alimentation, Hygiène/Maison, Shopping, Carburant,  Sorties/ restaurants,  Achats Plaisir et Divers/Imprévus.

Habituellement toutes les dépenses en lien avec ces catégories à l’exception du carburant et les imprévus  j’effectue uniquement en espèces. Cela veut dire que au début du mois je retire l’argent que j’ai prévu pour le mois et je le met dans les enveloppes concernées.

A la fin mon budget doit afficher 0. Cela ne veut pas dire que j’ai tout dépensé. Cela veut tout simplement dire que j’ai planifié une destination pour l’ensemble de mes ressources. Cette manière de faire me force à être rigoureuse et laisse pas de place à l’improvisation. 

Quoi de neuf en novembre ?

Coté boulot

Salariat

Depuis le mois d’octobre, le taux d’activité partiel dans mon entreprise est passé de 60% à 20% ce qui représente 1 jours par semaine désormais.

Même si en théorie mon activité peut être faite à distance, je vais garder un rythme de 2 jours de présence au bureau par semaine. Cela me permet de ne pas subir trop de perte, sachant que chaque jour où je ne travaille pas au bureau, c’est 30€ de moins pour les frais de déplacements (c’est à dire 360€ de perte sur ce mois). Je vais partiellement compenser ceci avec une prime d’astreinte d’une semaine que je vais faire à la fin du mois.

Entrepreneuriat 

De coté de mon entrepreneuriat, maintenant que j’ai déployé l’étude de marché sur les prestations de formation,  j’espère pouvoir commencer à travailler sérieusement sur le contenu de celles ci.

Et le 5 novembre nous allons enfin signer chez le notaire l’acte d’achat pour le T2 à Manosque ! Youpi yey ! Cela fait plus de 6 mois que nous avons signé le compromis quand même…Il y a donc quelques petits travaux en perspective que nous allons faire nous même!

Coté mindset

 

Bon, c’est à nouveau le confinement 😏.

Comme tout le monde, je trouve que la situation actuelle est pesante et que ça joue sur le moral de façon vraiment négative. Plein de gens sont pas bien, inquiets, déprimés.

Je commence me dire de plus en plus que cette situation va durer que cela sera notre réalité pour un bon bout de temps. Oui, bien sûr que c’est nul, mais une fois dit ça, avons nous d’autre choix que s’adapter et apprendre à vivre avec?

J’essaie de me concentrer sur les choses positives que cela peut amener, comme le fait qu’il sera probablement plus simple de garder mes dépenses sous contrôle. C’est pour cela que je me lance dans le défi « novembre sans dépenses » avec un objectif de 20 jours sans dégainer ma carte bleu ou mon portefeuille. Cela demande un peu d’organisation pour grouper les achats sur 1 ou 2 jours par semaine mais cela nous oblige à y réfléchir et porter l’attention sur ce domaine. 

Parlons d’argent

img_8910

Revenus : 5 110€

Ce mois-ci mes ressources disponibles pour le mois sont composé en plus de mes de revenus récurrent (salaire, allocation familales, la pension alimentaire et de loyer perçu) de deux remboursements que j’attend : 

– 280€  pour une note de frais pour un déplacement professionnel fait en septembre. 

– 70€ pour des honoraires de l’orthophoniste pour lesquels je vais avoir le remboursement de la Sécu et de la Mutuelle. 

Crédits : 1 855€

En plus de mes trois crédits immobilier, je prévoir un remboursement anticipé de 876€ sur mon crédit conso en plus de sa mensualité de 124€ (ce qui donne une mensualité de 1000€). La fin de crédit s’approche à grands pas ! Plus que 2460€ à rembourser après novembre ! Je vois vraiment le bout du tunnel et j’ai envie de mettre les bouchés doubles pour la finale. 

Dépenses fixes : 817€

En novembre et décembre, il y a pas de prélèvements pour la taxe foncière ni la taxe habituation. Cela permet de réduire les frais fixes de 160€ pour les avoir à 817€. .

Epargne : 1 180€

Je garde le rythme de 790€ qui alimentent mes différentes enveloppes épargne. 

Je met également de coté 390€ pour l’apport pour l’achat de notre immeuble de rapport.  Nous allons probablement signer début décembre, Le montant de l’apport s’élève à 3000€ pour ma part. J’ai déjà versé 2 200€ lors de la signature du compromis (argent que j’ai pris dans mon fond d’urgence).

Dépenses variables : 341€

Dans les dépenses variables, je note chaque mois les dépenses qui sont ponctuelles mais dont je connais déjà le montant (contrairement à la partie enveloppes où j’estime les sommes dont je vais avoir besoin pour me fixer les limites).

J’ai fait le chèques pour la cotisation Scouts 58€ et 80€ pour la visite chez orthophoniste. J’espère que ces chèques vont être rapidement débités,  celui de Scouts figurait déjà sur mes budgets de septembre et octobre !  Voilà pourquoi j’ai l’horreur de faire des chèques!

Puis j’ai payé une partie de dépenses de mon déplacements professionnel de septembre (203€)  avec ma carte American Express (carte à débit différé ). Cette somme doit être débité ce mois ci vers le 20 novembre. La cotisation de cette carte est prise en charge par mon employeur et elle a un différé de 60 jours pour nous permettre d’avoir le temps d’établir et recevoir le remboursement pour les notes de frais. Sauf qu’avant je m’en servais régalement pour faire des petits achats sur le net quand j’arrivais au plafond de mon découvert. En septembre 2019 elle affichait un encours de – 328€ en plus de mon découvert de – 858€.  C’est fini désormais,  elle reste au fond de tiroir et sert uniquement pour mes frais professionnels. 

Enveloppes : 990€

L’organisation au niveau des enveloppes pour ce mois ci est la suivante. 

Je vais utiliser les enveloppes à espèces pour alimentation, hygiène et resto (en mode livraison ou emporté vu que nous sommes reconfinés).

Aucun utilisation est prévu pour la carte Boursorama

Sur le compte de Crédit Agricole, je laisse uniquement assez d’argent pour payer les prélèvements fixes + les 200 € pour le carburant. 

Sur la carte Revolut qui fonctionne seulement si on met de l’argent dessus, j’ai mis 310€, somme qui correspond aux enveloppes achats plaisir et imprévus (mon coussin qui m’aide à absorber toutes les petites dépenses que je ne suis pas en mesure d’anticiper exactement). 

Cette manière de faire m’aide à garder une certaine discipline et savoir exactement où j’en suis dans mes dépenses.

Conclusion

Quand on regarde la répartition en % de mon budget, on voit bien que c’est le remboursement des dettes qui est privilégié avec presque 36%. Puis vient l’épargne avec 23%. Les dépenses fixes et variables représentent quand à eux  41% de mon budget.  

C’est parti pour le challenge #novembresansdépenses ! Vous êtes déjà plusieurs à se joindre à moi pour celui ci sur Instagram, et ça c’est vraiment cool !  

C’est un exercice ludique qui permet de mettre les dépenses sous contrôle, car on le sait très bien : l’argent aime nous filer entre les doigts.

Bon mois de novembre à tous ! 

Visuels pour articles

Bilan Septembre 2020

Un mot avant commencer

J’ai décidé de partager les détails de mes finances personnelles dans le but d’aider d’autres personnes à comprendre les mécanismes de création et de suivi d’un budget. Mais il n’est pas simple de parler argent, encore moins exposer ainsi les détails. Derrière ces chiffres se cache ma vie, mes erreurs, mes difficultés mais aussi mes succès. Nous avons tous un rapport unique  à l’argent. Les décisions financières, les revenus, la façon de consommer sont propre à chaque individu. C’est pour cela on appelle ça finances PERSONNELLES. 

Il ne s’agit donc pas ici de savoir si c’est mes dépenses sont bien, pas bien ou juste superflus. Il s’agit de vous montrer ma façon de gérer mon budget familial.Je pense que voir les chiffres réels, peut aider à la compréhension de la méthode.  

Faire ce  bilan est une occasion pour moi  de garder la trace de mon état d’esprit,  comprendre les raison des mes choix financières, de parfois réaliser mes erreurs ou au contraire c’est un occasion de célébrer une victoire. 

Bilan Budget Septembre 2020

img_8474

Mes revenus

Ayant été en congé et en activité partielle la majorité du mois d’août, mon salaire de septembre a été amputé d’environ 400€.

Néanmoins 260€ supplémentaires sont venus compléter mon revenu : j’ai eu un remboursement de 151€ pour un achat des pneus réalisé en juillet et qui n’ont jamais été livrés, remboursement de frais de santé de 29€ et le versement d’une prime Boursorama de 80€pour un parrainage. 

Mes crédits

1059€ ont servi à rembourser les crédits alors que j’ai planifié 1550€.  Je n’ai pas réalisé l’opération de remboursement anticipé partiel de 500€ pour mon dernier crédit conso. Par contre, j’ai mis cette argent de coté pour le faire le faire en octobre.

Mon épargne

977€ ont été mis de coté en plus de 500€ qui auraient dû servir au remboursement anticipé de mon crédit.

Mes dépenses fixes

C’est le grand retour des frais de scolarité de mon fils qui font doubler le montant de mes dépenses fixes par rapport au mois dernier.  Du coup 1068€ ont servi à couvrir les paiements fixes.

Mes dépenses variables

D’habitude le mois de septembre est riche en dépenses pour la rentrée mais il y a rien ce mois ci. Tout a déjà été acheté en août et je n’ai pas encore payé les activités extra scolaire (ça sera pour le mois prochain!).

img_2685

Mes enveloppes

J’ai battu mon records en diminution des dépense alimentaires! Seulement 208 € ont été dépensés pour la nourriture. Ce qui a changé? Déjà nous sommes que deux avec mon fils et il a passé environ 40% du temps chez son papa. Et quand je suis seule, je réalise des repas très simples qui ne nécessitent généralement pas de cuisson. Puis de tous le mois, je n’ai pas fait de gros courses. Je suis allé plus de dizaine de fois faire des petites courses uniquement pour ce que j’avais besoin (j’ai de la chance d’avoir un Intermarché à deux pas de chez moi)

J’ai également dépensé moins que prévu en carburant et en sorties.

Finalement l’agent non dépensé dans ces enveloppes m’a permis de m’acheter un nouveau lit à la fin du mois! Cet achat devait être planifié pour le mois d’octobre mais je suis contente que j’ai pu le réaliser de cette manière.

 

C’est en réalisant ce graphique, que je me suis rendue compte de quasi-parfait équilibre entre les 4 catégories de mes dépenses. 54% de mon revenu est utilisé aujourd’hui pour payer les dettes et à épargner. 46% sert à payer les charges fixes et les dépenses de quotidien. 

Bilan de mon activité complémentaire

J’ai décidé de ne pas mélanger dans mon budget personnel l’argent issus de l’activité de mon micro entreprise (sauf si je décide de m’en servir à des fins personnels). Mais je tiens à vous donner chaque mois le chiffre d’affaire ainsi que les dépenses de mon micro-entreprise.

Recettes de micro-entreprise

Le chiffre d’affaires, c’est à dire la totalité des rentrées d’argents de mois de septembre s’élève à 955,06€

Charges de micro-entreprise

Regardons maintenant les charges c’est à dire ce que j’ai dû payer pour permettre le fonctionnement de ma micro-entreprise.

Stripe : 20,88€

PayPal : 23,20€

Canva : 12€

System IO : 27€

Hébergement blog : 6€

Prévision pour charges sociales: 132€

Le prends le soin de mettre de coté (sur un compte d’épargne à part)  l’argent destiné au paiement des charges sociales. Les déclarations sont trimestriels et leur paiement ne sera pas à faire avant janvier 2021. Ce montant représente quand même 13,8% de chiffre d’affaire, je veux donc  bien les séparer de l’argent “disponible” pour éviter les tentations et être sur de pouvoir payer cash ces cotisations début 2021.

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire l’argent qui reste après avoir payé la totalité des dépenses, s’élève donc à 734€ pour septembre. 

Une partie de ce résultat (500€) a été investis dans les actions (en plus de 1000€ du mois d’août).

 

Bilan d’état d’esprit

Cela fait exactement un an que j’ai pris une ferme décision de commencer à m’occuper de mon argent. En septembre 2019 je n’avais pas encore fait de budget mais c’était le mois où j’ai noté pour la première fois toutes mes dépenses. Mon objectif était encore très vague mais je savais une chose : je voulais que ma situation financière change !

D’où est venu mon déclic? En août 2019 je me suis lancé dans l’investissement immobilier et j’ai acheté un appartement avec travaux pour de la location. Je me suis vidé de tout mon épargne pour avancer les frais notariaux (épargne qui était issus d’un crédit… car où, j’ai pris un crédit pour avoir de l’argent de coté….)

Donc j’étais là, avec un découvert de – 800€, une mensualité tous crédits confondus de presque 1700€ et une ribambelle des frais fixes. Puis c’était septembre donc la rentrée, avec tous les dépenses que cela engendre. Mon fils débutait sa scolarité dans un lycée pro privé avec internat où il fallait payer 650€ le premier mois. Puis il y’avait le trajet AR pour le déposer à 500 km de là,  les fournitures scolaires, la carte SNCF, etc.  Puis la taxe foncière de 1300€ est arrivée et je n’étais évidement pas mensualisée…

Résultat ? J’étais à découvert 6 jours après la réception de la paie de 3500€ (sans avoir encore payé la taxe foncière). 

J’ai encore du mal à réaliser qu’il suffisait juste d’une seule année pour modifier complètement ma situation. Je suis passée d’un endettement total de 236 288€ à 218 422€ soit une réduction de 17 866€.  J’ai remboursé 2 crédits sur 6. J’ai réussi mettre de coté 9200 €. La rentrée de cette année était préparée et mes deux taxes foncières sont payées. 

Tout ça en planifiant juste mes dépenses à l’avance et en essayant coûte que coûte de coller à ce que j’ai prévu. J’ai appris de vivre simplement, j’ai réduit ce qui a pu être réduit sans me laisser un sentiment amer de privation. Je prévois le futur, je choisi avec l’attention mes dépenses.  Bénéfices ? Sentiment de sérénité et d’abondance.

Quoi de neuf sinon?

Durant ce mois de septembre, j’ai travaillé à moins de 50% dans mon job salarial. Cela m’a permis d’attaquer la rentrée en douceur et surtout d’avoir le temps pour mon activité complémentaire. J’ai démarré du coup une formation qui va durer 10 semaines intitulé « Parcours Entrepreneuses » animée par les Épaulettes. J’ai besoin d’aide pour définir les bases de communication mon entreprise fraîchement crée.  Pour cela je dois clarifier mes objectifs, ma vison, mes valeurs. J’avais de l’argent sur mon compte CPF, j’ai donc pris le soin de les investir dans le développement de mes compétences en communication digitale pour que celle ci colle à ma peau.

Le mois de septembre était également le mois d’attente de réponse concernant le financement de nos investissements immobilier (article à ce sujet à lire ici). A l’heure où je vous écrit, nous avons obtenue la réponse mais l’attente commencé à vraiment devenir insupportable.  

Challenge pour octobre : réussir à concilier la reprise de mon travail salarial (je passe de 50 à 80% de temps de présence) avec les activités de mon micro-entreprise et le Parcours Entrepreneuse, tout en trouvant du temps pour les enfants (vacances scolaires) et mon compagnon. Je me réjouie aussi, car je sais que en octobre, je vais pouvoir réaliser un remboursement partiel de mon crédit à la consommation avec l’argent mis de coté pour cela depuis août. Encore un pas qui me rapproche de mon objectif : zéro dettes » sera franchi.   

21

Budget prévisionnel OCTOBRE 2020

Quelle est la méthode budgétaire que j’utilise?

Étant payé une fois par mois, naturellement je fonctionne avec un budget mensuel. Il débute au moment où je perçois mon salaire c’est à dire entre 27 et 30 du mois précédent. 

Pour ce-mois ci, mon budget début le 29 octobre. 

Je pratique la méthode BUDGET ZERO, ce qui veut dire que je prévoir l’utilisation pour chaque euros de mon revenus disponible pour le mois. 

Dans la partie revenus on trouve mon salaire, le loyer perçu, allocations CAF, pension alimentaire et éventuelles remboursement (Sécu, dépenses pro etc).  J’y rajoute éventuellement de l’épargne ce qui sera le cas en ce mois d’octobre.

Ensuite je calcule mes dépenses pour les crédits, mes dépenses fixes récurrentes, l’argent que je veux épargner.

Je déduit tout ça de mon revenu pour connaître la somme disponible pour les dépenses variables (chèques que j’ai fait et qui n’ont pas encore été encaissé,  impôt, réparations de la voiture etc.).

Ce qui reste est reparti dans la partie « enveloppes ». Je  dispatche la somme restante dans les catégories suivante tel que Alimentation, Hygiène/Maison, Shopping, Carburant,  Sorties/ restaurants,  Divers.

Habituellement toutes les dépenses en lien avec ces catégories à l’exception du carburant et divers  j’effectue uniquement en espèces. Cela veut dire que au début du mois je retire l’argent que j’ai prévu pour le mois et je le met dans les enveloppes concernées. 

Revenus : 5 110€

Ce mois-ci en plus de revenus récurrent, je rajoute quelques économies issus de mes fonds d’épargne 

– 280€ issus de l’enveloppe « Taxe Foncière » (c’est la 1ère année où je paie la taxe foncière pour l’appartement que je loue donc je ne suis pas encore mensualisé).

– 255€ issus de l’enveloppe « rentrée scolaire »

J’attend également le remboursement de 95€ pour ma note de frais liée à mon déplacement professionnel.

Crédits : 1 555€

En plus de mes trois crédit immobilier, je prévoir un remboursement anticipé de 500€ sur mon crédit conso en plus de sa mensualité de 200€. 

Dépenses fixes : 1036€

J’ai enlevé les 3 dépenses fixes qui étaient encore là le mois dernier. J’ai annulé mon abonnement chez Body Minut et j’ai transféré les abonnement Canva et System IO sur le compte pro de La Petite Budgeteuse. J’ai décidé de bien séparer le pro et perso, donc c’est deux dernière prélèvement n’ont plus rien à faire dans mon budget personnel.  

Epargne : 790€

Je garde le rythme de 500€ épargné pour la nouvelle voiture et je continue à épargner 20€ pour les cadeaux de Noël.

Je recommence l’enveloppe « rentrée scolaire »  pour préparer celle de 2021. 

Je prévoir également 80€ pour le challenge Noël et je met 50€ dans l’enveloppe « réparation voiture ».

Dépenses variables : 655€

Dans les dépenses variables, je note chaque mois les dépenses qui sont ponctuelles mais dont je connais déjà le montant (contrairement à la partie enveloppes qui j’estime les sommes dont je vais avoir besoin pour me fixer les limites).

J’ai adhéré au prélèvement à l’échéance qui va avoir lieu le 20 octobre pour la taxe foncière. Son montant s’élève à 442€ (280€ seront couvertes par l’épargne)

J’ai également fait le chèques pour la cotisation Scouts 58€ et les 150€ pour la licence sportive seront payé en liquide.  Ces dépenses vont être couvertes en totalité par le fond d’épargne « rentrée scolaire ». 

Enveloppes : 1 074€

Ces montants sont plutôt stables ces derniers mois. Exceptionnellement je rajoute l’enveloppe Shopping avec  200€. J’ai fait un grand tri dans mes sous-vêtement et j’ai besoin de remplacer quelques pièces par quelques choses de plus confortable.  Puis j’ai également trié ma garde-robe automne/ hiver et je voudrai m’acheter 2 pulls et peut être une robe d’hiver.

Comme le mois dernier, je garde une somme (214€) pour un coussin qui m’aide a absorber toutes les petites dépenses que je ne suis pas en mesure d’anticiper exactement. 

F5BB85F2-98BB-46F3-8888-89EA0B5B470F

Mes revenus complémentaires Juillet et Août 2020

Créer un complément de revenu

Il y a différentes solutions pour améliorer l’état de nos finances. On apprend à faire un budget, on suit notre argent, on supprime et on réduit nos dépenses. Tout ça je vous montre déjà.

Ce que j’ai envie de vous montrer, c’est mon chemin vers la création d’un complément de revenu.

Je dispose déjà d’un revenu complémentaire depuis début de l’année 2020 grâce à l’investissement dans l’immobilier locatif que j’ai fait l’année dernière. Puis, depuis début juillet 2020 j’ai ouvert une micro-entreprise pour pouvoir commercialiser mon cahier Petit Budget Planner.

Il est maintenant temps de vous présenter les résultats de ces actions. 

Revenu locatif

Donc, comme écrit plus haut, en février 2020 , après plusieurs mois de travaux, j’ai mis mon bien en location et je perçois depuis ce premier revenu passif. J’ai investi dans l’achat d’un T2 au centre de Marseille que je loue en meublé à 650€ (50E étant une provision forfaitaire pour charges). Je suis déclaré en LMNP en réel. En contre partie je paie bien sûr un crédit. La mensualité est de 95€ pendant encore 1 an et demi, car lors de souscription j’ai négocié une période de différé de 36 mois (ce qui veut dire que pendant cette période, je ne paie que les intérêts et je ne rembourse pas le capital).

Voici les chiffres :

Loyers encaissé brut : 650€ soit 7800€/an.

Intérêts payés : 95€ soit 1140€/ an.

Charges communes + eau : 50€ soit 600€/an

Taxe foncière (estimation) : 400€/an

CFE (estimation) : 250€/an

Comptable : 300€/an

Pas d’impôt pour l’instant grâce au déficit crée avec les travaux.

Cela donne un résultat net annuel de 5110€ soit un complément de revenu de 425€ par mois.

Aujourd’hui la totalité de cette somme est épargnée. Mon cœur balance pour choisir si cette épargne servira pour un autre investissement ou pour changer ma voiture d’ici un an ou deux. 

Une fois la période de différé terminée, la mensualité de crédit passera à 420€ ce qui aura comme conséquence de ramener le bénéfice net à 100€/mois.

J’ai acheté cette appartement en nom propre c’est pour cette raison que je ne fais pas de distinction pro/perso dans mon budget. Je traite donc dans mon budget le loyer comme mon revenu et les charges comme des dépenses perso.

Revenus de ma micro-entreprise

Comme tu le sais peut être, le 3 juillet dernier,  j’ai créé une micro-entreprise pour les activités de La Petite Budgeteuse.

Un seul produit est commercialisé et ce depuis le 6 juillet. Il s’agit d’un cahier de suivi imprimable sous le nom de « Petit Budget Planner ».

Ce qui dit commercialisation, veut dire ventes et donc argent qui rentre. Et vu que souhaite garder toute transparence comme depuis le début, je vais te présenter les chiffres de juillet et août 2020.

Déjà et c’est parce que je suis hyper hyper fière je voulais te dire qu’au moment que je t’écris (24 septembre) je viens d’avoir la 528ème vente de Petit Budget Planner ! Tu n’imagines même pas à quel point je ne m’attendais pas à ce chiffre si rapidement.

Savoir que vous êtes 528 quelques part en France ( et ailleurs) à utiliser mon cahier me remplis d’un bonheur immense ! Cela représente un taux de conversion de 12% si on prend en compte le ratio ventes / abonnés actuels du blog.

Chiffres en lien avec les ventes de Petit Budget Planner

Vous étiez nombreux/ses à attendre la sortie de PBP et cela s’est vu dès les ventes de juillet. Bien sur l’offre de lancement avec des petits bonus et un prix réduit ont également contribués à cela. Le mois d’août a été plus calme, mais j’étais quand même surprise d’avoir 55 ventes alors que ma présence sur les réseaux était minime (les vacances sont faites pour ça aussi non?)

JUILLET 

AOÛT

Nombre de ventes : 398

Chiffre d’affaire : 4 008€

Nombre de ventes : 55

Chiffre d’affaires : 654€

Charges de la micro - entreprise

Regardons maintenant les charges c’est à dire ce que j’ai dû payer pour permettre le fonctionnement de ma micro-entreprise.

JUILLET 

AOUT

Accompagnement : 790€

Stripe : 97€

PayPal : 114€

Canva : 12€

System IO : 27€

Hébergement blog : 6€

Prévision pour charges : 553

Accompagnement : 0€

Stripe : 12€

PayPal : 18€

Canva : 12€

System IO : 27€

Hébergement blog : 6€

Prévision pour charges : 165€

Mon plus grand point de dépenses mais aussi celui qui m’a été le plus profitable sans qui je n’aurais jamais atteint ce résultat était  l’accompagnement de Monika de @univers.online .  Durant plusieurs semaines, nous avons travaillé en équipe et elle m’a apporté toute son expertise sur le digital (mon beau site internet c’est son travail) mais surtout elle m’a guidé sur le lancement de mon produit, la communication autour et toute l’automatisation qui vient avec. J’ai adoré travaillé avec elle, je pense sincèrement que c’est pas la dernière fois que je vous parle d’elle car j’ai énormément envie de retravailler avec elle (et je pense que j’en aurai encore le occasion!). Merci Monika pour tout!

Ce qui vient après ce sont les frais des plateformes de paiement PayPal et Stripe. C’est un pourcentage sur les ventes, donc ces frais augmentent proportionnellement aux ventes.

Dans les charges j’ai rajouté les prélèvements mensuels pour Canva (application pour faire des visuels) et System IO (application pour gérer mon e-mail list et pour contenir ma boutique).

Puis en dernier, je soustrais les charges sociales que je vais devoir payer en janvier 2021 (6 mois après l’ouverture de l’activité pour la 1ère déclaration. Je ne bénéficie pas de l’aide ACRE mais j’ai opté pour un versement libératoire pour l’impôt (ce qui veut dire que je vais m’acquitter de l’impôt en même temps que les cotisations sociales).

Le taux de cotisation pour mon activité lié à la vente sera donc de 13,8% de mon chiffre d’affaire. Ce qui donne 553€ pour juillet et 165€ pour août.

Résultat net

Le résultat net, c’est à dire ce qui reste dans ma poche après le paiements de toutes les charges,  est de 2419€ pour juillet et de 489€ pour le mois d’août.

Gestion d’argent de la micro-entreprise

J’ai suivi les conseils de multiples entrepreneurs, et j’ai fait le choix de séparer complètement mon argent perso et l’argent de la micro-entreprise. C’est pour cela que vous ne verrez pas dans mon budget mensuel l’argent des ventes de la Petite Budgeteuse (sauf si je décide de me verser cet argent pour payer mes dettes encore en cours). Pour me faciliter la gestion et ne pas confondre ces entrées et sorties d’argent avec mon argent personnel, j’ai ouvert un 2ème compte bancaire chez Boursorama (par ailleurs je ne savais pas qu’il était possible de détenir plusieurs comptes bancaires au même nom dans un seul établissement bancaire). Celui ci ne me coûte rien en frais de gestion, je n’ai commandé ni carte bleue, ni chéquier car j’en ai pas besoin à ce stade. 

Les produits de ventes arrivent déjà sur le compte, ce me reste à faire c’est transférer les prélèvements de Canva et System IO de mon compte perso.

A quoi va servir cet argent?

C’est une question pour laquelle je n’ai pas encore de réponse claire. J’hésite entre plusieurs possibilités:

– rembourser ce qui reste de mon crédit à la consommation

– garder cet argent en attendant d’avoir une réponse pour notre demande de financement pour le nouveau projet immobilier. La banque peut encore nous demander d’augmenter l’apport.

– commencer à investir en bourse. A vrai dire j’ai déjà placé une partie de cet argent (1000€) sur un compte d’épargne financière piloté (CEFP). Cette argent est investi à 100% sur des titres boursiers sélectionnées par un organisme de gestion.

J’ai choisi le CEFP de Boursorama pour les raisons suivantes: 

  • Ayant déjà mes comptes chez eux, j’ai une seule interface de gestion. 
  • Il y a pas de frais d’entrée, de sortie, de versement et de changement de mode de gestion
  • L’ouverture d’une CEFP est accessible dès 100€
  • L’épargne est disponible à tout moment
  • Il y a 4 profils différents proposés

Je suis l’adepte de « learning by doing » donc j’ai également acheté quelques actions en direct pour un montant de 500€. Cela me permettra de me former, comprendre certaines mécaniques et adapter mes prises de risques selon les situations. Les mouvements boursiers actuels sont excellents pour tester si la bourse est faite pour nous !

Conclusion

Je sais qu’il y a beaucoup d’informations dans cette article. N’hésitez pas à me poser vos question dans les commentaires s’il y a des parties qui méritent d’être approfondies ou qui ne sont pas claires. 

20

Budget prévisionnel SEPTEMBRE 2020

Je vous présente pour budget de la rentrée de septembre !

Après les déplacements de vacances,  je suis contente de retrouver ma petite routine, mon classeur et mes enveloppes.

 

Petite nouveauté, j’ai crée une chaîne YouTube ! Ce qui veux dire que désormais vous pouvez visionner le processus de construction de mon budget en vidéo !

Celle ci  est disponible ici : 

Revenus : 4 609€

En plus de mon salaire, du loyer de la pension alimentaire et de l’allocation CAF, j’attend le remboursement de 150€ de chez Allopneu pour la commande que j’ai annulée. J’aurais du la recevoir déjà le mois dernier mais j’ai bien compris que si on ne relance pas, on nous oublie un peu vite…  J’ai relancé et au moment où je vous écrit, j’ai déjà reçu le remboursement. 

Crédits : 1 555€

Je prévoit un remboursement anticipé de 500€ sur mon crédit consommation (en plus de l’échéance de 200€).  À vrai dire, je ne réalise pas l’opération mais je met cette argent de coté pour faire une seule opération en octobre. Pourquoi?  Nous attendons une réponse des banques pour notre investissement immo avec mon chéri et je préfère garder cette argent au cas où ils nous demanderait un apport… D’ici octobre on sera fixé et si c’est pas le cas, j’effectuerai mon remboursement anticipé. 

Dépenses fixes : 1 097€

C’est la rentrée et ce qui vient avec c’est le retour de frais de scolarité pour mon grand. 502€ qui englobent un coût d’école mais aussi la pension complète dans l’internat. 

Pas d’autres changement, tout est habituel. 

Epargne : 977€

Une nouvelle enveloppe voit le jour : taxe foncière pour l’appartement que je loue à Marseille. Je ne suis pas encore mensualisé ,  c’est la première fois que je vais recevoir cette taxe.  Je vais donc anticiper son arrivée pour pouvoir la payer cash dès sa réception.

Dépenses variables : 0€

Je n’ai aucune dépenses variable connue à ce jour donc je ne prévoit rien. Ce qui peut arriver c’est les dépenses liée à la rentrée scolaire mais dans ce cas là, je me servirai de mon épargne prévu pour. 

Enveloppes : 980 €

Je prévoir 5 enveloppes pour ce mois ci. 

Trois qui seront des enveloppes à espèces ( alimentation, hygiène/ maison et resto/sortie), et deux autres qui seront virtuelles (carburant et divers).

Je garde ces deux dernières enveloppes en virtuelles en attribuant pour chacune de ces catégories une carte bleue à part. Durant les dernières mois, je me suis rendu compte que pour ces deux catégories le 100% espèces ne marche tout simplement pas pour mes habitudes de consommation. Alors je m’adapte ! 

19

Budget prévisionnel AOÛT 2020

Ce budget du mois d’août est un budget un peu spécial. Avec les enfants nous passons plus de 3 semaines en vacances chez mes parents en Pologne. Qui dit vacances, dit des dépenses qui ne sont pas toujours faciles à anticiper. J’ai décidé donc de bien différencier les frais liés au voyage et le reste habituel.

Mon budget n’est pas fait à la main comme d’habitude car je n’ai tout simplement pas eu le temps de le compléter avant de partir en vacances et vous faire une belle photo…

Mais l’essentiel c’est s’adapter et faire en sorte que la façon de faire correspond à la situation, non ? 

Revenus : 5 907€

290237CB-A0B5-44A4-B004-71B553D0695A

Ce mois-ci mes besoins sont plus conséquent que les mois précédents. Pour les couvrir, je vais piocher dans mes fonds d’épargne prévus pour cet effet. Je compte donc dans mes revenus 1096€ issus de mes économies qui se décomposent ainsi : 

– 276€ le solde positif restant du mois de juillet

– 100€ issus de l’enveloppe « Noel / Cadeaux » pour les 16 ans de mon fils

– 300€ issus de l’enveloppe « rentrée scolaire »

– 420 issus de l’enveloppes « réparations de la voiture »

J’attend également le remboursement de 150€ de chez Allopneu pour la commande que j’ai annulée. Je compte du coup cette somme dans mes ressources disponible pour le mois d’août. 

Crédits : 2 055€

70631481-E417-49C3-BEBD-7BB7A78CF50A

Le mois dernier, pour continuer la méthode boule de neige et rembourser plus rapidement mes dettes,  j’ai fait un remboursement anticipé de 530€ en plus de la mensualité qui est désormais de 200€. Ce mois-ci je prévois un remboursement anticipé de 1000€. Cela veut dire que la somme de 2055€ sera consacrée aux remboursements des crédits.

Dépenses fixes : 595€

53716724-EFCD-4647-94B1-C634F211B009

Une petite différence avec le mois de juillet sur les dépenses fixes : 10€ d’abonnement chez Beauty Minut… je me suis laissé convaincre alors que j’en n’ai absolument pas besoin ! J’avais envie de me faire de jolies ongles avec un vernis semi permanent pour l’été et sur le coup la prise d’abonnement me semblais être une façon de payer moins cher la prestation… bref, dès mon retour des vacances, je vais résilier cet abonnement sachant que je ne vais pas continuer à aller chez l’esthéticienne chaque mois. 

Epargne : 680€

542C23C2-00A9-47F3-9E5F-480A12BDE8FF

Pas d’argent mis de coté pour les réparations voiture et la rentrée scolaire pour une simple raison que ce mois ci je vais utiliser cet épargne.

Je garde le rythme de 500€ épargné pour la nouvelle voiture et je continue à épargner 20€ pour les cadeaux de Noël. 

J’ajoute une nouvelle ligne pour le challenge épargne Noël que j’ai lancé sur Instagram. J’ai déjà une enveloppe Noël / Cadeaux que j’ai ouvert en janvier, du coup je me servirai de ce challenge pour économiser pour une escapade en amoureux pour l’anniversaire de mon chéri qui a lieu en décembre. 

Dépenses variables : 176€

9AA18AC1-0692-43E9-A853-1E2263182EBD

Dans les dépenses variables, je note chaque mois les dépenses qui sont ponctuelles mais dont je connais déjà le montant (contrairement à la partie enveloppes qui j’estime les sommes dont je vais avoir besoin pour me fixer les limites).

J’ai prévu d’offrir 100€ à mon fils pour ses 16 ans et nous avons une dernier frais pour la création de notre SCI lié à la publication de sa création dans le journal officiel (ça coute 147€ mais on paie moitié moitié avec mon compagnon).

Enveloppes : 2 401€

3284F86B-C28E-48BC-B343-2BA5EFD35FE7

En ce qui concerne mes enveloppes j’ai beaucoup de dépenses prévu avec.

C’est pour cette raison que je vous ai dit au début que j’ai rajouté dans mes revenus l’argent issus de mon épargne.

D’abord les vacances en Pologne où je pars avec mes deux enfants en voiture. Sur viaMichelin.fr j’ai estimé les péages à 115€ pour un allée retour. J’ai fait le virement pour cette sommes à mon chéri qui m’a prêté son télé-péage pour plus de facilité. Puis, je prévoir 500€ pour le carburant. Il faut savoir qu’on fera au minimum 4500 km si c’est pas plus pendant ces 3 semaines.  Pour les dépenses sur place, je me suis fixé une limite de 700€. Ceci doit couvrir les courses, les sorties, les resto et les activités.  On va se retrouver à 9 chez ma mère (nous trois, mon frère avec sa femme et ses deux enfants et ma maman avec mon beau-père). Il faut savoir qu’on aime bien manger et on a l’habitude de manger souvent dehors (personne n’a envie de cuisiner à vrai dire). Ma mère insiste toujours pour faire les courses et payer des petits cadeaux aux enfants, avec mon frère on doit se battre chaque fois à la caisse pour pouvoir payer.  Je vais tenter de proposer pour la première fois un pot commun. 

Je compte réaliser quelques réparations sur mon véhicule qui vient de passer la barre de 210 000 km. Le coût de la main d’œuvre est beaucoup moins cher donc je pense en plus de de l’embrayage remplacer d’autre pièces d’usure (selon ce que le mécanicien va préconiser). Pour payer les réparation, j’ai emmené avec moi mon enveloppes « réparation voiture » qui contient 420€ puis je compléterai le reste avec mon salaire du mois. 

Nous rentrons en France pour le 24 août, le frigo sera archi vide, je vais devoir faire des grosses course mais ça sera déjà la fin du mois. 126€ seront largement suffisants. 

Je fais partie de la team qui achète les fournitures scolaire toujours au dernier moment. J’ai réussi d’économiser 300€ dans mon enveloppes prévue à cette effet. Chaque année je m’organise mal, j’espère qu’avec les enfants qui ont 16 est 12 ans, ca va être plus simple et qu’il y aura moins de choses à acheter. J’aimerai bien qu’il reste une peu d’argent dans cette enveloppe pour payer au moins une partie d’une licence sportive.